AgriRÉCUP mobilise la région de Chaudière-Appalaches autour d’un projet pilote de collecte de plastiques agricoles

Saint-Bruno-de-Montarville, le 28 juillet 2021 — AgriRÉCUP, les neufs MRC de la région de Chaudière-Appalaches, les représentants de l’UPA régionale et le gouvernement du Québec collaborent afin de trouver une solution pour le recyclage du plastique agricole.

L’objectif de cette démarche est de mettre en place, en 2021, un projet pilote pour la récupération de certains plastiques utilisés pour la conservation du foin et de l’ensilage. Ainsi, les agriculteurs de la région joueront un rôle de premier plan pour réaliser la stratégie « zéro déchet de plastique agricole ».

Paul Vachon, préfet de la MRC des Appalaches précise : « Le comité de travail mis en place pour le projet réunit non seulement l’expertise d’AgriRÉCUP, mais également tous les acteurs clés de notre région. Le succès de cette démarche repose ainsi sur cette grande et belle collaboration régionale. Tout seul on va peut-être plus vite, mais ensemble on va beaucoup plus loin. »

Vachon conclut : « Le recyclage des plastiques agricoles est un enjeu environnemental majeur pour notre région, car l’agriculture en est une activité économique importante. Notre souhait est de faire en sorte que ces déchets polluants deviennent une ressource bénéfique pour nos communautés. »

Site de collecte Soya Excel, Éco + à Saint-Charles-sur-Richelieu implanté par AgriRÉCUP dans le cadre du projet pilote sur le recyclage des plastiques agricoles. Les sites de collecte participants favorisent un tri des plastiques par catégories.

Selon l’étude de RECYC-QUÉBEC dévoilée en 2019 sur les plastiques agricoles générés au Québec, on estime que la région utilise environ 1 030 tonnes de plastique souple. Cela comprend : les pellicules d’enrubannage pour balles, les bâches pour silo-fosses et les sacs silos. De plus, on évalue à 160 tonnes la quantité de plastique de type polypropylène. Cela comprend les ficelles et les filets.

« Le secteur agricole utilise divers plastiques agricoles, dont la plupart ne sont malheureusement pas récupérés. Grâce aux projets pilotes d’AgriRÉCUP, conduits dans 15 MRC et régions du Québec, nous avançons vers une solution efficace à ce défi, qui pourra être éventuellement étendue à l’ensemble des agriculteurs et agricultrices du Québec. Le gouvernement du Québec remercie à l’avance toutes les parties prenantes de leur collaboration au Programme de récupération et de valorisation des plastiques agricoles. Grâce à vous, nous faisons un pas de plus pour réduire nos déchets. », a fait savoir le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.

S’engager de façon proactive

Ça fait déjà plus de 10 ans que de nombreux intervenants tentent de trouver des alternatives écologiques permettant une saine gestion du plastique d’ensilage utilisé dans la région de Chaudière-Appalaches.

Christine Lajeunesse, directrice chez AgriRÉCUP, est du Canada, explique : « Tous les intervenants de la région de Chaudière-Appalaches ont répondu présents quand nous leur avons proposé ce projet pilote. La volonté de faire quelque chose pour cette problématique était tellement forte que nous avons accepté d’en faire un projet pilote régional. » 

Comment participer au projet ?

 Pour savoir comment se déploiera le projet dans la région et comment vous pourrez disposer de ce plastique, vous pouvez communiquer avec votre MRC ou avec l’UPA. L’information sera aussi disponible sur le web d’AgriRÉCUP. Lisez le bulletin ou la page Facebook de votre municipalité. Des dépliants fournissant tous les détails sur le projet pilote seront aussi disponibles sous peu.

Nous tenons à remercier les sites de collectes qui ont généreusement accepté de collaborer au projet. Tous les agriculteurs intéressés pourront apporter gratuitement le plastique aux sites de collecte suivants :

  • Écocentre de Saint-Côme-Linière
  • Écocentre de Sainte-Marie
  • Écocentre de Disraeli
  • Écocentre de L’Islet
  • Écocentre de Saint-Flavien
  • Municipalité de Saint-Gédéon de Beauce
  • Unicoop coopérative agricole de Sainte-Hénédine
  • LET à Armagh
  • BMR La Coop Seigneurie à Saint-Narcisse-de-Beaurivage
  • Location Dalji à Saint-Isidore
  • Meunerie de Saint-Frédéric

L’ajout de points de collecte est à prévoir à l’automne selon l’avancement du projet afin d’offrir un service de proximité aux agriculteurs.

Au sujet d’AgriRÉCUP 

AgriRÉCUP est une organisation sans but lucratif vouée à la responsabilité environnementale par le biais d’une bonne gestion des déchets inorganiques agricoles. Les programmes d’AgriRÉCUP sont offerts partout au Canada. Ses programmes ont été imités à l’échelle internationale.

Le projet de récupération de plastiques agricoles dans la région de Chaudière-Appalaches fait partie d’un ensemble de projets pilotes menés par AgriRÉCUP en vue de mettre en place un programme permanent partout au Québec. AgriRÉCUP bénéficie d’une contribution financière du MELCC dans le cadre de ses projets.

– 30 –

Pour en savoir plus sur AgriRÉCUP — agrirecup.ca

Sources

Christine Lajeunesse
AgriRÉCUP
Téléphone : 450 804-4460
Courriel : Lajeunessec@agrirecup.ca

Corinne Tardif-Paradis
MRC Robert-Cliche
Téléphone 418 774-9828
Courriel : pdza@beaucerc.com

AgriRÉCUP précise les régions où se tiendront, cet automne, les collectes de pesticides agricoles et médicaments (bétail et chevaux) non désirés ou périmés

Contenants de pesticides et de médicaments (bétail et chevaux) non désirés, rapportés lors d’une collecte tenue par AgriRÉCUP.

(Etobicoke, Ontario) 12 juillet 2021 — AgriRÉCUP précise les régions où se tiendront ses prochaines collectes régionales de pesticides agricoles non désirés et de médicaments périmés pour le bétail, les chevaux et la volaille. Les agriculteurs pourront se débarrasser de ces matières agricoles en toute sécurité et de façon écologique.

À l’automne, AgriRÉCUP tiendra plus de 70 événements de collecte dans cinq régions :

  • Nord de la Saskatchewan — du 4 au 8 octobre, à 20 endroits
  • Colombie-Britannique — Okanagan, Intérieur, Kootenay, 12 — 22 octobre, à 11 endroits
  • Sud de l’Alberta — du 25 au 29 octobre, à 20 endroits
  • Nouveau-Brunswick — du 1erau 11 novembre
  • Nord de la Saskatchewan — du 1er au 12 octobre, à 11 endroits

« Nous offrons ce programme gratuitement aux agriculteurs. Ainsi, ils peuvent éliminer des entrepôts de leurs exploitations les produits chimiques agricoles non désirés, périmés. Ceux-ci peuvent inclure d’anciens pesticides agricoles et des médicaments pour animaux d’élevage. Grâce à ce programme, nous aidons les agriculteurs à garder leurs exploitations propres et durables. Son utilisation leur procure la tranquillité d’esprit sachant qu’AgriRÉCUP éliminera ces matériaux en toute sécurité », a déclaré Barry Friesen, directeur administratif chez AgriRÉCUP.

L’industrie de la phytoprotection, en partenariat avec l’Institut canadien de la santé animale (ICSA), couvre la totalité des coûts de fonctionnement du programme et ceux de l’élimination sécuritaire des matériaux. L’incinération à haute température assure la gestion sécuritaire de ces déchets.

« L’ICSA et ses membres sont fiers de soutenir les collectes d’AgriRÉCUP » de dire Dre Catherine Filejski, présidente et directrice générale de l’ICSA. Elle ajoute : « En tant que secteur, l’industrie canadienne de la santé animale concrétise son engagement par l’adoption de pratiques innovantes et durables, tant au sein de nos chaînes d’approvisionnement qu’après la vente des produits aux utilisateurs finaux. »

Depuis le début des collectes et de l’élimination sécuritaire des pesticides et des médicaments (bétail et chevaux) non désirés et périmés, le programme a permis d’éliminer en toute sécurité 3,7 millions de kilogrammes de ces pesticides et 47 800 kg de ces médicaments.

AgriRÉCUP effectue une rotation triennale de ce programme de collecte de sorte que les événements reviennent dans les régions tous les trois ans, en fonction des réactions des participants. Les événements de collecte sont programmés chez les détaillants agricoles locaux pour en faciliter l’accès. Les informations seront continuellement mises à jour sur le site Web d’AgriRÉCUP sous la rubrique « Quoi recycler et où ? » Au besoin, les précautions COVID-19 seront mises en place, en fonction des exigences régionales en matière de santé publique.

Les matériaux acceptés par AgriRÉCUP dans le cadre de ce programme incluent :

  • Les pesticides agricoles périmés ou non désirés (identifiés au moyen d’un numéro de contrôle des pesticides sur l’étiquette) et
  • Les pesticides commerciaux utilisés par les terrains de golf, de même que les produits antiparasitaires industriels et commerciaux (identifiés au moyen d’un numéro de produit antiparasitaire sur l’étiquette)
  • Les médicaments utilisés à la ferme pour le bétail, la volaille ou les chevaux (identifiés par un numéro DIN, un numéro de série, un numéro de notification ou un numéro de produit antiparasitaire sur l’étiquette).

Le programme N’ACCEPTE PAS :

  • Fertilisants, solutions diluées, de grandes quantités de produits non ouverts et les semences traitées
  • Aiguilles et objets tranchants, aliments médicamentés pour animaux, contenants d’aérosol, désinfectants, déchets de cliniques vétérinaires et médicaments, étiquettes d’identification et aérosols
  • De même que tout autre déchet domestique dangereux.

AgriRÉCUP est une organisation canadienne de gérance à but non lucratif. Elle est financée par des membres des industries de la protection et de l’entreposage des cultures, ainsi que ceux de la santé animale. AgriRÉCUP collabore avec les membres de l’industrie, les organisations et les associations agricoles, de même que les gouvernements. Cela permet d’assurer aux producteurs agricoles canadiens une alternative pour gérer leurs déchets agricoles de façon responsable. AgriRÉCUP offre des solutions de recyclage et d’élimination des déchets agricoles non organiques générés à la ferme. Outre le programme de collecte des pesticides et médicaments (bétail et chevaux) non désirés et périmés, AgriRÉCUP collecte aussi d’autres matériaux. Cela inclut les contenants vides de pesticides et de fertilisants agricoles en plastique, les sacs-silos à grains et la ficelle. Dans l’est du Canada, AgriRÉCUP collecte les sacs de semences et les sacs de fertilisants (au Québec seulement) pour une élimination responsable. AgriRÉCUP occupe des bureaux à Lethbridge (Alberta), à Moose Jaw (Saskatchewan), à Etobicoke (Ontario) et à Saint-Bruno-de-Montarville (Québec).

Si vous avez des questions concernant quels produits sont acceptés dans ce programme de collecte, veuillez téléphoner au 877-622-4460 ou envoyez un courriel à AgriRÉCUP à info@agrirecup.

www.agrirecup.ca

 

Lancement du programme de récupération des plastiques agricoles : Objectif zéro enfouissement


Saint‐Jean‐sur‐Richelieu, le 30 juin 2021 – Compo‐Haut‐Richelieu inc. et AgriRÉCUP, en partenariat avec la MRC du Haut‐Richelieu, l’UPA du Haut‐Richelieu et le gouvernement du Québec et avec la collaboration de l’entreprise Équipements Inotrac, sont fiers de lancer officiellement le Programme de récupération des plastiques agricoles auprès des producteurs de l’ensemble du territoire de la MRC du Haut‐Richelieu.

Le Programme de récupération des plastiques agricoles cible les pellicules pour balles de foin, les bâches, les sacs silos, les ficelles et les filets qu’utilisent les producteurs. Grâce au projet pilote réalisé avec succès en 2020 auprès de 33 fermes de la région, on évalue à 1 146 kg la quantité de ces plastiques utilisée par ferme chaque année. Pour l’ensemble des 178 entreprises agricoles de la MRC du Haut‐ Richelieu, cela représente un potentiel de 203 988 kg par an de plastiques qui devraient être recyclés1.

« Le secteur agricole utilise divers plastiques agricoles, dont la plupart ne sont malheureusement pas récupérés. Grâce aux projets pilotes d’AgriRÉCUP, conduits dans 15 MRC et régions du Québec, nous avançons vers une solution efficace à ce défi, qui pourra être éventuellement étendue à l’ensemble des agriculteurs et agricultrices du Québec. Le gouvernement du Québec remercie à l’avance toutes les parties prenantes de leur collaboration au Programme de récupération et de valorisation des plastiques agricoles. Grâce à vous, nous faisons un pas de plus pour réduire nos déchets. », a fait savoir le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.

Récupérer les plastiques agricoles : c’est simple!
Après avoir été secoués pour retirer le maximum de débris, les plastiques doivent être triés par catégorie (pellicules, bâches et sacs silos, ficelles et filets). Ils peuvent être ensuite déposés dans des sacs AgriRÉCUP ou pressés en ballots. Les sacs sont disponibles dans les sites de collectes. Une fois les sacs remplis et bien attachés, ils pourront être rapportés au site de collecte aux espaces désignés et selon l’horaire des sites.

Pour les pellicules et les bâches, les producteurs sont encouragés à plutôt utiliser une presse pour la compression des pellicules directement à la ferme. Cette méthode est appréciée pour la précieuse économie de temps et d’espace qu’elle engendre pour les producteurs. Elle crée des ballots d’environ 450 kg chacun qui rendent beaucoup plus faciles l’entreposage au site de collecte et l’optimisation du transport. On estime alors à deux ou trois le nombre de visites requises par année aux sites de collecte.

Dans le Haut‐Richelieu, deux sites de collectes sont disponibles pour les producteurs : Équipements Inotrac à Saint‐Jean‐sur‐Richelieu dans le secteur Iberville (selon les heures d’ouverture) et l’écocentre de Lacolle (1er mercredi de chaque mois à comp er du 7 juillet).

Aide financière pour presse
Pour favoriser l’utilisation des presses, Compo‐Haut‐Richelieu et AgriRÉCUP ont constitué un fonds de 10 000 $ afin d’offrir aux producteurs une aide financière de 500 $ sur le coût d’achat de 1 200 $. Les vingt premiers producteurs intéressés pourront donc se procurer une presse au montant de 700 $ auprès de Compo‐Haut‐Richelieu qui se chargera de faire les commandes auprès d’un fournisseur régional pour plus d’efficacité. Pour bénéficier de cette aide financière, les producteurs doivent compléter le formulaire disponible sur la page web du programme.

Les producteurs qui souhaitent construire eux‐mêmes leur presse devront s’assurer de respecter les dimensions réglementaires et sont invités à utiliser le plan de construction disponible. Une vidéo de démonstration est également disponible en ligne.

Séance d’information virtuelle
Une présentation virtuelle du programme sera offerte aux producteurs le 13 juillet à 19 h 30. Durant la séance, les participants en apprendront davantage sur le programme et pourront poser leurs questions. La séance incluant la période de questions est d’une durée d’une heure.

Une page Web dédiée
Les producteurs agricoles trouveront toutes les informations concernant ce programme, l’aide financière disponible, les plans de la presse et une vidéo d’utilisation ainsi que les coordonnées et horaires des sites de collectes en ligne sur la nouvelle page, compo.qc.ca/plastiques‐agricoles.

AgriRÉCUP
AgriRÉCUP est une organisation, sans but lucratif, vouée à la responsabilité environnementale par le biais d’une valorisation adéquate des déchets agricoles. Leurs programmes de gestion des plastiques agricoles et autres déchets inorganiques des fermes du Canada ont acquis une réputation d’excellence de par le monde.

Compo‐Haut‐Richelie, Inc.
Compo‐Haut‐Richelieu inc. est une société d’économie mixte responsable de la gestion intégrée des matières résiduelles pour les 14 municipalités de la MRC du Haut‐Richelieu. Son mandat consiste à orchestrer les services de la manière la plus responsable et la plus économique possible, et ce, dans les règles de l’art.

Programme de récupération des plastiques agricoles
Le programme de récupération des plastiques agricoles de Compo‐Haut‐Richelieu fait partie d’un ensemble de projets‐pilotes menés par AgriRÉCUP en vue d’une Responsabilité élargie des producteurs (REP) éventuelle. AgriRÉCUP bénéficie d’une contribution financière du MELCC dans le cadre de ses projets.

– 30 –

Source :
Cindy Rousselle
Responsable des communications cindy.rousselle@compo.qc.ca

1 Le rapport du projet‐pilote 2020 est disponible à compo.qc.ca/plastiques‐agricoles

Les agriculteurs et la MRC du Haut-Saint-Laurent ainsi qu’AgriRÉCUP conjuguent leurs actions en vue d’une stratégie « Zéro déchet de plastique agricole » pour le Québec

Saint-Bruno-de-Montarville, Québec

Depuis quelques mois, la MRC du Haut-Saint-Laurent, conjointement avec AgriRÉCUP, s’affaire à mettre en place un projet pilote concernant la récupération des plastiques agricoles dans la région. Les agriculteurs de la MRC joueront ainsi un rôle de premier plan dans le développement d’une stratégie « zéro déchet de plastique » dans le secteur agricole québécois.

« La MRC du Haut-Saint-Laurent est fière de collaborer à réduire l’empreinte environnementale des agriculteurs en développant conjointement avec AgriRÉCUP des solutions écologiques pour la récupération des plastiques agricoles, ici et ailleurs au Québec, » indique Mme Louise Lebrun, préfète de la MRC du Haut-Saint-Laurent.

Mieux gérer l’élimination des plastiques à la ferme

Exploiter une ferme en production animale implique la culture et la récolte d’ensilage et de foin servant à nourrir le bétail. Ces fourrages seront emballés et conservés, souvent pendant des mois, ce qui nécessitera l’utilisation de pellicules, de bâches et sacs silos, de ficelles et de filets. Somme toute, cela représente une importante quantité de plastique qui se calcule en tonnes.

En règle générale, le plastique usagé finit par être envoyé dans des sites d’enfouissement ou brûlé à la ferme. « Le fil conducteur qui relie les agriculteurs de la MRC du Haut-Saint-Laurent à ceux qui participent déjà aux projets pilotes à travers la province est la gestion de ces matières lorsqu’elles ne sont plus nécessaires. Les plastiques agricoles usagés sont difficiles à traiter à la ferme, mais nous savons que les agriculteurs sont favorables à des solutions pour les gérer de manière respectueuse de l’environnement », a déclaré Christine Lajeunesse, directrice pour l’est du Canada pour AgriRÉCUP. « L’objectif de nos projets pilotes est de travailler avec les MRC et les agriculteurs afin d’identifier et développer des systèmes efficaces pour récupérer ces matières afin qu’elles soient recyclées. Ce qui optimise, du même coup, l’économie circulaire québécoise. »

La récupération : une pratique à intégrer

Le projet pilote propose aux agriculteurs deux modes de gestion pour récupérer leurs plastiques :

  1. Le sac de collecte

Il suffira de placer distinctement chaque type de plastique dans un sac de collecte AgriRÉCUP disponible aux sites de collecte participants.

  1. La presse

Cet outil permettra aux agriculteurs de compresser entre 200 et 250 pellicules de plastique. Une fois compressé, le ballot pèsera près de 450 kg.

Les agriculteurs qui utilisent la presse à la ferme rapportent des résultats positifs notant qu’il est plus facile de manipuler le plastique : celui-ci reste plus propre rencontrant les critères de qualité des recycleurs. La presse fait également gagner du temps (moins de déplacements vers les sites de collecte.)

Dans l’une ou l’autre des méthodes, il importera de ne pas mélanger les types de plastique. Il s’agit là d’un critère de succès en vue du recyclage.

Participer, c’est faire sa part !

En plus de l’implication de la MRC du Haut-Saint-Laurent, le projet pilote inclut la collaboration de l’UPA du Haut-Saint-Laurent, de BMR Uniag à Sainte-Martine ainsi que des municipalités de Saint-Anicet et de Hinchinbrooke, sans oublier la participation des autres municipalités de la MRC.

Tous les agriculteurs intéressés pourront ramener les sacs de collecte ou les ballots aux trois sites de collecte suivants, dès le 15 juin.

  • GARAGE MUNICIPAL DE SAINT-ANICET
    5001, route 132, Saint-Anicet
    Lundi au vendredi | 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
  • UNIAG SAINTE-MARTINE
    195, rue Sainte-Marie, Sainte-Martine
    Lundi au vendredi | 9 h à 12 h et 13 h à 16 h
  • GARAGE MUNICIPAL DE HINCHINBROOKE
    315, route 202, Hinchinbrooke
    Collectes ponctuelles chaque 2e mercredi du mois.
    Notez que la première collecte aura lieu le mercredi 14 juillet, de 9 h à 16 h.

Les agriculteurs peuvent se procurer les sacs AgriRÉCUP pour y mettre leurs plastiques agricoles à l’hôtel de ville et au garage municipal de Hinchinbrooke, aux hôtels de ville d’Elgin et de Godmanchester et au garage municipal de Franklin.

Au sujet d’AgriRÉCUP

AgriRÉCUP est une organisation sans but lucratif vouée à la responsabilité environnementale par le biais d’une bonne gestion des déchets inorganiques agricoles. Les programmes d’AgriRÉCUP sont offerts partout au Canada et imités à l’échelle internationale.

Le projet de récupération des plastiques agricoles de la MRC du Haut-Saint-Laurent fait partie d’un ensemble de projets pilotes menés par AgriRÉCUP en vue de mettre en place un programme permanent partout au Québec. AgriRÉCUP bénéficie d’une contribution financière du MELCC dans le cadre de ses projets.

Pour en savoir plus sur AgriRÉCUP — agrirecup.ca

 

-30-

Source :

Christine Lajeunesse
AgriRÉCUP
Lajeunessec@agrirecup.ca

 

Emilie Escafit
MRC du Haut-Saint-Laurent
emilie.escafit@mrchsl.com
450-264-5411 poste 225

Les agriculteurs canadiens établissent un record de recyclage des bidons en plastique -76 % en 2020

En 2020, le taux de recyclage des contenants vides (pesticides et fertilisants) en plastique agricole a bondi à 76 %, contre 71 % en 2019.

SAINT-BRUNO-DE-MONTARVILLE, QC (May 31, 2021) — Chaque année depuis 32 ans, AgriRÉCUP calcule le taux de recyclage moyen sur trois ans des contenants de pesticides et de fertilisants agricoles de 23 L et moins. Le taux de recyclage calculé récemment apporte une excellente nouvelle. Il révèle une importante poussée du recyclage de ce type de contenants. En 2020, le taux atteint 76 % contre 71 % en 2019. Au Canada, il s’agit d’un record absolu pour le recyclage des bidons vides en plastique agricole.

Le taux de recyclage mesure le pourcentage de contenants collectés pour le recyclage par rapport au nombre de contenants vendus sur le marché pour la même année. Le taux de recouvrement moyen pondéré sur trois ans tient compte des facteurs qui pourraient causer des variations, comme des besoins différents en raison de la météo. En 2018, le taux moyen pondéré atteignait 64 %.

« Ces résultats sans précédent sont tout à l’honneur des agriculteurs canadiens, » de dire Barry Friesen, directeur administratif d’AgriRÉCUP. Il ajoute : « Les producteurs rapportent ces récipients vides et rincés en nombre croissant d’année en année. Dans le cadre d’une économie circulaire, cela signifie qu’ils sont recyclés en de nouveaux produits. »

Au total, en 2020, les agriculteurs ont rapporté plus de 5,5 millions de bidons de pesticides et de fertilisants de 23 litres et moins. Mis bout à bout, ces contenants collectés en un an s’étendraient de Montréal (Québec) à Brandon (Manitoba).

Vu la facilité de manutention des bidons de 23 litres, les agriculteurs préfèrent ce format de contenants pour leurs besoins en fertilisants et en pesticides. En 1989, l’industrie de la phytoprotection lançait un programme de gestion volontaire des contenants vides. En 2010, AgriRÉCUP a pris la relève et a étendu le programme à l’échelle nationale. Jusqu’en 2017, le taux de recyclage oscillait annuellement entre 60 et 65 %.

Outre l’effort consenti par les agriculteurs, AgriRÉCUP attribue l’augmentation du taux de recyclage à la collaboration des 1 200 détaillants de produits agricoles et des municipalités de partout au pays. Ensemble, ils gèrent des sites de collecte de recyclage. Ils travaillent avec les agriculteurs pour récupérer les contenants vides et rincés. AgriRÉCUP conçoit également des programmes d’incitation. Par exemple, il offre gratuitement des sacs de collecte pour le recyclage. Cela facilite l’entreposage, la collecte et le transport des contenants vides par les agriculteurs.

« Depuis quelques années, notre matériel de promotion et de formation insiste pour que les agriculteurs rapportent 100 % de leurs contenants vides. Nous voulons recycler chaque contenant. Tout indique que nous nous rapprochons de cet objectif, » indique Barry Friesen. « Nous savons que les producteurs agricoles canadiens sont de fiers gardiens de leurs terres. Cette façon de gérer les emballages témoigne de leur engagement envers la responsabilité environnementale. Nous sommes reconnaissants de leur réponse positive aux programmes que nous offrons, » de conclure Friesen.

Les plastiques agricoles récupérés deviennent de nouveaux produits comme du drain agricole, des tuyaux flexibles d’irrigation et des sacs à vidange.

AgriRÉCUP est l’organisme de l’industrie dédié à la saine gouvernance en agriculture. Il contribue à un environnement plus sain et à un futur plus durable. AgriRÉCUP récupère et recycle les plastiques agricoles, y compris les emballages et les produits en plastique de l’industrie. Les intervenants des industries de la phytoprotection, des semences, des fertilisants, des médicaments vétérinaires et des sacs-silos à grains, membres d’AgriRÉCUP, financent ses activités. AgriRÉCUP occupe des bureaux à Lethbridge (Alberta), à Moose Jaw (Saskatchewan), à Etobicoke (Ontario) et à Saint-Bruno-de-Montarville (Québec).

                                                                        —30—

AgriRÉCUP.ca

Personne-ressource : Christine Lajeunesse, directrice régionale, est du Canada, 450-804-4460, lajeunessec@agrirecup.ca

Publication du rapport annuel 2020, progrès réalisés en collecte des déchets agricoles pour leur recyclage

En 2020, les producteurs agricoles canadiens ont rapporté à AgriRÉCUP plus de 5,5 millions de bidons vides de pesticides et de fertilisants. Au total, depuis le lancement de ce programme, 137,4 millions de ces contenants ont été recyclés.

Saint-Bruno-de-Montarville, Québec — La semaine dernière, AgriRÉCUP a publié son rapport annuel 2020. Il souligne la performance de ses programmes permanents et de ses projets pilotes. Ceux-ci visent la récupération des produits agricoles et des emballages usagés pour les recycler ou les éliminer de façon responsable d’un point de vue écologique.

Les chiffres de récupération présentés dans le rapport montrent clairement que les agriculteurs canadiens utilisent les programmes environnementaux. Ce geste les aide à gérer les déchets agricoles comme les contenants de pesticides et d’engrais, les sacs-silos à grains, la ficelle utilisée pour presser le foin. Les producteurs agricoles peuvent aussi rapporter les pesticides périmés ou ceux dont ils ne veulent plus. Il en va de même pour les médicaments périmés destinés au bétail et aux chevaux. S’y ajoutent les sacs de semences, de pesticides, et autres, pour autant qu’ils aient accès à ces programmes.

Malgré les difficultés d’une année dominée par les restrictions de la pandémie causée par la COVID-19, les agriculteurs ont rapporté plus de 5,5 millions de bidons de pesticides et d’engrais de 23 litres et moins. Ce chiffre correspond à celui de 2019, où aucune pandémie n’est venue perturber les dates d’ouverture des lieux de collecte. La collecte de 2020 a porté à plus de 137,4 millions le nombre total de bidons récupérés aux fins de recyclage depuis le début du programme en 1989.

Placés bout à bout, ces contenants feraient 1,3 fois le tour de la terre à l’équateur. Le recyclage de ces contenants donne une seconde vie aux plastiques sous forme de tuyaux de drainage.

De plus en plus, les producteurs agricoles des provinces des Prairies utilisent des sacs-silos à grains en plastique pour l’entreposage temporaire des céréales. En Saskatchewan, un programme provincial réglemente le recyclage des sacs-silos à grains. La quantité rapportée a doublé pour atteindre 2 536 tonnes depuis la création du programme réglementé en 2018. Parmi les utilisateurs des sacs-silos à grains, 59 % déclarent les recycler.

Depuis le lancement de projets pilotes par AgriRÉCUP au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta, nous comptons 6 900 tonnes de plastiques recyclés (sacs-silos à grains, ficelle, pellicule de plastique agricole).

Dans l’est du Canada, en 2020, la collecte de sacs vides (semences, pesticides, fertilisants) atteint un peu moins de 421 000 kg rapportés. Il s’agit d’une baisse d’environ deux pour cent par rapport aux chiffres de 2019. L’ouverture plus tardive (en juillet au lieu de début mai à cause de la COVID-19) par les détaillants de produits agricoles des sites de collecte de l’est du Canada explique fort probablement cette légère baisse. La collecte de ces sacs conduit à leur élimination selon des méthodes respectueuses de l’environnement.

La collecte des pesticides et des médicaments périmés (santé animale) témoigne de l’engagement d’AgriRÉCUP d’aider les producteurs à gérer ces produits de façon responsable. Mené en partenariat avec l’Institut canadien de la santé animale, ce programme fournit un service essentiel aux producteurs agricoles. Il leur permet d’apporter aux sites de collecte d’AgriRÉCUP les pesticides non désirés, périmés, de même que les médicaments (bétail et chevaux) du même genre. Il s’agit d’une collecte triennale tenue en rotation dans différentes régions partout au Canada. En 2020, les agriculteurs de l’île de Vancouver et de la vallée du Fraser en Colombie-Britannique, ceux du sud de la Saskatchewan, du Québec et de l’Île-du-Prince-Édouard ont rapporté ces matériaux lors des événements de collecte. Au total, après leur collecte, les plus de 298 000 kg de pesticides périmés et 3 380 kg de médicaments périmés pour animaux de ferme ont pris la route. Un transporteur de déchets agréé les a acheminés vers des installations spécialisées pour élimination sécuritaire.

En Alberta, au Manitoba et au Québec des projets pilotes concentrés sur la collecte (sacs-silos à grains, pellicule de plastique d’enrubannage pour balles et pour ensilages, ficelle) ont permis de recueillir l’information sur : les niveaux de participation, les systèmes de collecte et le développement du marché final. Cette information aidera AgriRÉCUP à étendre ces programmes aux autres régions du Canada. AgriRÉCUP ciblera d’abord les endroits où ces programmes auront le plus grand impact sur la gestion efficace des déchets agricoles non organiques générés par les fermes canadiennes.

« Les programmes d’AgriRÉCUP financés par l’industrie donnent aux agriculteurs des options pour gérer les déchets agricoles de façon responsable au présent et pour les générations futures, » de dire Barry Friesen, directeur général d’AgriRÉCUP. Il ajoute : « Notre objectif est d’aider les agriculteurs à réduire la quantité de déchets générés à la ferme. Nous leur proposons des programmes qui les aident à alimenter l’économie circulaire. Ils recyclent ces matériaux au lieu de les envoyer aux sites d’enfouissement. »

Pour des renseignements sur les programmes d’AgriRÉCUP, veuillez visite agrirecup.ca

AgriRÉCUP est l’organisme de l’industrie agricole dédié à la saine gouvernance en agriculture. Il contribue à un environnement plus sain et à un futur plus durable. AgriRÉCUP récupère et recycle les plastiques agricoles, y compris les emballages et les produits en plastique de l’industrie. AgriRÉCUP est financé par ses membres actifs dans les secteurs de la protection des cultures, des semences, des fertilisants, des médicaments vétérinaires et des sacs-silos à grains. AgriRÉCUP occupe des bureaux à Lethbridge (Alberta), à Moose Jaw (Saskatchewan), à Etobicoke (Ontario) et à Saint-Bruno-de- Montarville (Québec).

—30—

Personne-ressource : Christine Lajeunesse, directrice régionale, est du Canada, 450-804-4460, lajeunessec@agrirecup.ca

La Semaine de la Terre marque le début de la reprise du recyclage

Saint-Bruno de Montarville, le 19 avril 2021 — Cette semaine, du 19 au 25 avril, c’est la Semaine de la Terre. AgriRÉCUP profite de l’occasion pour rappeler aux agriculteurs canadiens que le programme annuel de recyclage des contenants en plastique recommence bientôt. En tant qu’organisme national de gérance, AgriRÉCUP récupère les déchets comme les bidons en plastique pour les recycler.

Le programme AgriRÉCUP de collecte des contenants vides se déroule de mai à octobre d’un océan à l’autre. Pendant cette période, plus de 1 100 points de collecte acceptent les contenants en plastique vides de 23 litres et moins destinés au recyclage. Le programme garde ces matériaux hors de l’environnement et les réinsère dans l’économie circulaire.

L’an dernier seulement, les agriculteurs canadiens ont rapporté plus de 5,5 millions de contenants vides. Au total, depuis le début du programme de collecte voilà 30 ans, 137,4 millions de contenants ont été rapportés afin d’être recyclés.

En 2019, AgriRÉCUP évaluait que le taux moyen de contenants rapportés atteignait plus de 70 % contre 65 % trois ans auparavant. Le taux de recyclage pour 2020 sera publié en juin.

« En cette Semaine de la Terre, nous mettons au défi les agriculteurs canadiens de s’engager à rapporter tous les bidons en plastique agricole qu’ils utilisent sur leurs fermes. Nous voulons atteindre 100 % cette année » de déclarer Barry Friesen, directeur administratif d’AgriRÉCUP.

Il ajoute : « Nos recherches démontrent que les agriculteurs veulent des programmes de gestion des déchets agricoles qui contribuent à l’atteinte de leurs objectifs concernant la responsabilité environnementale. Ils veulent exploiter leurs entreprises de manière plus durable pour eux-mêmes ainsi que pour les générations futures. Ils tiennent fortement à participer à des programmes qui les aident à garder leurs fermes et leurs communautés agricoles propres. »

En plus des petits bidons mentionnés, AgriRÉCUP collecte aussi les contenants utilisés pour les pesticides et les fertilisants. AgriRÉCUP gère également :

  • un programme national de recyclage des grands réservoirs et barils en plastique non consignés servant pour les pesticides et les fertilisants.
  • un programme national de collecte et d’élimination appropriée des pesticides et médicaments (non désirés ou périmés) pour bétail et pour chevaux.
  • des programmes de recyclage des sacs-silos à grains et de la ficelle (provinces des Prairies).
  • un programme d’élimination des sacs de semences et de pesticides dans l’est du Canada et des sacs de fertilisants au Québec.

Friesen déclare : « AgriRÉCUP travaille avec les agriculteurs et les organisations agricoles pour mettre en place des programmes de recyclage et d’élimination responsable. Des programmes qui donnent aux agriculteurs la tranquillité d’esprit sachant que, une fois gérés de manière responsable à la fin de leur vie utile, ces déchets deviennent des ressources. »

Les plastiques agricoles récupérés deviennent de nouveaux produits comme du drain agricole, des tuyaux flexibles pour l’irrigation et des sacs de plastique.

AgriRÉCUP est l’organisme de l’industrie dédié à la saine gouvernance en agriculture. Il contribue à un environnement plus sain et à un futur plus durable. AgriRÉCUP récupère et recycle les plastiques agricoles, y compris les emballages en plastique de l’industrie. Il est financé par ses membres œuvrant dans les secteurs de la protection des cultures, des semences, des engrais, des médicaments vétérinaires et des sacs-silos à grains. AgriRÉCUP occupe des bureaux à Lethbridge (Alberta), à Moose Jaw (Saskatchewan), à Etobicoke (Ontario) et à Saint-Bruno de Montarville (Québec).

—30 —

AgriRÉCUP.ca

Personne-ressource : Christine Lajeunesse, directrice régionale, est du Canada, 450-804-4460, lajeunessec@agrirecup.ca

AgriRÉCUP prévoit une année réussie pour 2020 concernant la collecte des déchets agricoles en vue de leur recyclage et de leur élimination en toute sécurité

Par Barry Friesen, directeur général, AgriRÉCUP

(Etobicoke, ON – Décembre 23, 2020) Au moment où 2020 écoule ses derniers jours, nous envisageons la nouvelle année avec optimisme, en espérant que nous vaincrons la COVID-19. Cependant, nous ne pouvons laisser 2020 passer à l’histoire uniquement pour cette maladie. Permettons-nous aussi de célébrer de grandes réalisations.

D’abord, mentionnons qu’AgriRÉCUP a fêté son dixième anniversaire. Au cours de cette décennie, nous sommes passés de deux programmes de collecte de bidons de pesticides vides et de pesticides périmés à cinq programmes permanents. Ces derniers incluent la collecte de petits contenants de pesticides, de fertilisants et de sacs de céréales en vue de leur recyclage. S’y ajoutent la récupération de réservoirs et de bacs non consignés, de même que la collecte de sacs de semences et de fertilisants dans l’est du Canada. Enfin, à l’échelle nationale, notre programme dédié élimine de façon sécuritaire les pesticides et les médicaments périmés pour animaux d’élevage à la fin de leur vie utile.

En outre, au Québec, au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta, nous avons déployé des projets pilotes. Ils démontreront la voie à suivre pour récupérer davantage de déchets plastiques agricoles. Parmi ceux-là, on compte des produits tels que la ficelle usagée, les sacs-silos à grains et les emballages d’ensilage. Donner aux agriculteurs la possibilité de recycler les déchets plastiques permet non seulement de les enlever de l’environnement. Cela nous accorde la chance de réutiliser les matières premières et l’énergie dans l’esprit de l’économie circulaire. Nous créons des emplois verts, inspirons l’innovation en matière d’emballages agricoles et contribuons à une plus grande durabilité de l’agriculture.

Dans de nombreuses régions du Canada, les défis de la COVID-19 ont effectivement créé un retard dans la mise en place des collectes de contenants. Nous voulions minimiser la propagation du virus. Cependant, une fois les protocoles de distanciation sociale correctement mis en place, toutes les collectes ont commencé. Malgré ce retard, l’optimisme nous porte à croire que les agriculteurs ont peut-être établi un nouveau record relié au retour pour recyclage des petits contenants de pesticides et de fertilisants (23 litres et moins).

Les résultats définitifs seront calculés au cours de la nouvelle année. Toutefois, tout indique que plus que jamais, les agriculteurs désiraient rapporter les contenants vides. Cela a permis à AgriRÉCUP de dépasser les taux de récupération de 65 % maintenus ces dernières années. En 2019, les agriculteurs ont rapporté près de 5,5 millions de contenants. Donc, nous comptons un grand nombre de contenants en plus. Il se peut que nous constations des résultats positifs semblables concernant les retours de réservoirs et de contenants de pesticides et de fertilisants non consignés.

Tout indique que le recyclage des sacs-silos à grains dans les Prairies a également connu une année exceptionnelle. Par l’intermédiaire de son bureau en Saskatchewan, AgriRÉCUP gère le programme de recyclage des sacs-silos à grains, réglementé par la province depuis 2018. En 2019, les agriculteurs de la Saskatchewan ont recyclé 2 256 tonnes de ce type de sacs, une augmentation de 44 % du volume par rapport à 2018. Jusqu’à présent en 2020, ces mêmes producteurs ont rapporté un peu plus de 2 700 tonnes, soit une augmentation de 20 % par rapport à l’année dernière !

Et ça ne cesse de s’améliorer.

Le programme de récupération des pesticides non désirés et des médicaments périmés pour bétail et chevaux n’est pas en reste. Les résultats préliminaires montrent qu’il a profité d’une excellente participation aux endroits suivants : Île de Vancouver et vallée du Fraser en Colombie-Britannique, Sud de la Saskatchewan, Québec, Île-du-Prince-Édouard.

Que nous réserve 2021 ?

Je travaille dans le domaine de la récupération des ressources et de la gestion des déchets depuis plus de 25 ans. Cette année, je suis plus optimiste que jamais en ce qui concerne l’innovation, les nouveaux développements et les opportunités pour les plastiques utilisés dans les emballages et les produits à usage unique. Les responsables de l’industrie des emballages en plastique (secteur agricole) ont déployé un effort phénoménal pour trouver des solutions durables à leur utilisation en agriculture. Les plus de 70 entreprises membres d’AgriRÉCUP veulent s’assurer de la sécurité des produits qu’elles commercialisent. Tant les produits que leur emballage doivent être fiables et conformes aux normes.

De leur côté, les agriculteurs veulent s’assurer d’avoir des choix quand vient le temps de gérer l’emballage ou le produit utilisé à la fin de sa vie utile.

Les membres d’AgriRÉCUP travaillent présentement à concevoir des emballages plus respectueux du concept de la durabilité. Moins de cruches, plus de réservoirs et de contenants réutilisables, une utilisation accentuée de matériaux recyclés après consommation feront partie de la stratégie. Beaucoup de ces améliorations, témoins de l’économie circulaire, exigeront un effort soutenu. Les agriculteurs ne verront pas nécessairement les changements, mais ils seront là. Toutefois, ils constateront davantage de possibilités de recyclage. Autant d’avenues qu’ils utilisent afin de laisser leur terre dans l’état où ils l’ont reçue ou mieux.

Barry Friesen est le directeur général d’AgriRÉCUP. Il dirige l’organisation depuis sa création en 2010. AgriRÉCUP est l’organisme de l’industrie dédié à la saine gouvernance en agriculture. Il contribue à un environnement plus sain et à un futur plus durable. AgriRÉCUP récupère et recycle les plastiques (contenants, emballages, enrubannage, ficelage) reliés aux activités agricoles. Les membres financent les activités d’AgriRÉCUP. Ils appartiennent à différents secteurs de l’industrie (protection des cultures, semences, fertilisants, médicaments vétérinaires, sacs-silos à grains). AgriRÉCUP occupe des bureaux à Lethbridge (Alberta), à Moose Jaw (Saskatchewan), à Etobicoke (Ontario) et à Saint-Bruno (Québec).

-30 —

Personne-ressource : Barbara McConnell, AgriRÉCUP Media, 416-452-2373, bmcconnell@cleanfarms.ca

 

Projet AgriRÉCUP, sur trois ans, visant l’amélioration du recyclage des plastiques agricoles

Saint-Bruno-de-Montarville, Québec — L’initiative pluriannuelle innovante contribuant à la récupération et au recyclage du plastique utilisé dans les exploitations agricoles s’intensifiera cet automne. Elle offrira à un plus grand nombre d’agriculteurs canadiens la possibilité de gérer les déchets plastiques de manière responsable sur le plan environnemental.

Les agriculteurs possédant du bétail conservent généralement le foin et l’ensilage sous pellicule de plastique. Bien qu’il s’agisse d’un outil agricole avantageux, le plastique nécessite une gestion en fin de vie utile. Ce projet d’AgriRÉCUP examine comment les emballages en plastique et autres matériaux usagés peuvent être récupérés pour être recyclés.

Financé par le Programme canadien des priorités stratégiques de l’agriculture (PCPSA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, le projet a été élaboré et est exécuté par AgriRÉCUP. Il s’agit de l’organisation nationale de gestion sans but lucratif mise sur pied par l’industrie de la phytoprotection. Elle met en place des programmes dans tout le Canada pour récupérer et pour gérer les déchets agricoles non organiques. Ces derniers sont des plastiques qu’AgriRÉCUP vise à recycler ou à éliminer de façon respectueuse de l’environnement.

Le projet nommé « Construire une stratégie à zéro déchet de plastique pour l’agriculture » compte trois grands objectifs :

  • Établir un consensus sur la gestion appropriée des déchets agricoles non organiques ;
  • Mener une enquête auprès des agriculteurs afin de déterminer les modes d’élimination actuels avant et après les projets pilotes et les programmes de formation ; et
  • Démontrer les meilleures pratiques en matière de gestion des déchets agricoles par le biais de programmes pilotes menés dans tout le Canada.

« Nos agriculteurs se soucient de l’environnement. Grâce à des investissements comme celui-ci, le gouvernement soutient nos agriculteurs dans la lutte contre les changements climatiques » a déclaré l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. « Nous sommes déterminés à aider les agriculteurs afin qu’ils continuent d’être des chefs de file mondiaux en matière d’agriculture durable. Nos investissements dans des initiatives novatrices favorisent les pratiques bénéfiques à l’environnement. En en profitant, les producteurs continueront de faire partie de la solution au problème du climat ».

« Nous savons que les agriculteurs veulent davantage de possibilités pour gérer les déchets agricoles d’une manière respectueuse de l’environnement », de dire Barry Friesen, directeur exécutif d’AgriRÉCUP. Il ajoute : « Ce projet permettra de proposer des options supplémentaires pour les agriculteurs et pour les fournisseurs agricoles afin d’intégrer davantage les pratiques de durabilité dans leurs activités quotidiennes. L’économie actuelle met l’accent sur la durabilité et la circularité. Nous avons une responsabilité et une merveilleuse occasion d’améliorer les statistiques reliées à la récupération et au recyclage dans tout le pays. »

Annuellement, l’agriculture canadienne utilise environ 40 000 tonnes de plastique. Les secteurs cultures et élevages se servent surtout de contenants en plastique, de sacs-silos à grains, de la ficelle et de pellicules pour ensilage. Bien que le plastique soit essentiel dans toute l’industrie agricole, la gestion en fin du cycle de vie des plastiques présente un grand défi. Elle nécessite des solutions d’avant-garde.

AgriRÉCUP gère déjà cinq programmes permanents au Canada. Le plus connu sert à effectuer la collecte des petits contenants en plastique de 23 litres et moins pour les recycler. En 2019, les agriculteurs ont rapporté 5,5 millions de contenants.  Depuis le début du programme voilà 30 ans, cela porte le total à 131,5 millions de ce type de contenants récupérés. Les contenants sont recyclés en nouveaux produits agricoles tels que des tuyaux de drainage.

Parmi les autres programmes d’AgriRÉCUP, citons un programme national de collecte des réservoirs et barils de pesticides en vrac non consignés ; un programme national de collecte et d’élimination des pesticides agricoles non désirés et des médicaments périmés destinés au bétail ou aux chevaux. AgriRÉCUP effectue aussi le recyclage des sac-silos à grains dans le cadre d’un programme réglementé par les provinces en Saskatchewan et de projets pilotes au Manitoba et en Alberta. Dans l’est du Canada, AgriRÉCUP collecte les sacs (semences, pesticides), auxquels s’ajoutent les sacs de fertilisants (province de Québec) afin de les éliminer de façon sécuritaire.

Ensemble, par an, tous ces programmes permettent de collecter environ 5 000 tonnes de plastiques agricoles à recycler. Ce nombre augmente rapidement avec l’ajout plus récent des programmes de collecte des sacs-silos à grains. Malgré cela, il est possible de faire encore davantage.

« Les producteurs laitiers sont des meneurs en agriculture durable. Ils ont un grand intérêt dans la protection de l’environnement et la conservation des ressources naturelles » déclare Pierre Lampron, président des Producteurs laitiers du Canada. Il ajoute : « Les initiatives d’AgriRÉCUP fournissent des choix attendus pour bien gérer les plastiques agricoles arrivés à la fin de leur cycle de vie utile. Les producteurs laitiers sont impatients de voir ce projet s’enraciner. »

Le projet PCPSA /AgriRÉCUP rejoint une initiative récente entreprise avec le soutien financier du gouvernement du Canada par l’intermédiaire d’Environnement et Changement climatique Canada. Les buts sont de quantifier les types et les volumes de déchets plastiques des exploitations agricoles et d’identifier les installations de recyclage des plastiques agricoles dans tout le Canada.

Au sujet d’AgriRÉCUP

Comme principal organisme canadien de gouvernance en agriculture, AgriRÉCUP est mieux connu pour son programme de recyclage des contenants vides de pesticides et de fertilisants ainsi que pour son programme de collecte de pesticides et de médicaments périmés (santé animale). Les deux sont offerts dans tout le pays. AgriRÉCUP exploite également le programme de recyclage des sacs-silos à grains réglementé de la Saskatchewan. Pour en savoir plus, rendez-vous à www.agrirecup.ca.

Personne-ressource : Kim Timmer, Directrice, relations avec les intervenants, 416-646-1258, timmerk@cleanfarms.ca

Cet automne, AgriRÉCUP tient sa collecte de pesticides périmés et de médicaments pour animaux de ferme et chevaux

Contenants de pesticides (périmés et non désirés) ainsi que des médicaments périmés (bétail et chevaux) recueillis lors d’une récente collecte tenue par AgriRÉCUP.

(Saint-Bruno-de-Montarville, Québec) – 8 septembre 2020 — Cet automne, les agriculteurs peuvent éliminer de façon sécuritaire les pesticides agricoles et les médicaments périmés ou non utiles grâce au programme de collecte d’AgriRÉCUP.

Entre le 21 septembre et le 8 octobre, AgriRÉCUP organise, en partenariat avec l’Institut canadien pour la santé animale (CSA) et l’Union des producteurs agricoles (UPA), des collectes chez les détaillants agricoles dans toute la province. Les collectes durent d’un jour à plusieurs jours selon le site de dépôt.

« Les agriculteurs peuvent apporter les produits dans 31 sites de collecte situés dans toutes les régions agricoles du Québec. Grâce à ce programme, nous les aidons à disposer de ces produits de façon sécuritaire et ce sans frais », a déclaré Barry Friesen, directeur général d’AgriRÉCUP.

L’industrie de la phytoprotection, en partenariat avec l’Institut canadien de la santé animale (ICSA), défraie la totalité des coûts de fonctionnement du programme et ceux de l’élimination des produits périmés. L’UPA, partenaire depuis le début du programme, apporte également son appui en faisant connaître les activités de collecte auprès de ses membres et en encourageant ceux-ci à y participer en grand nombre.

Depuis 2011, AgriRÉCUP tient des collectes de pesticides et de médicaments périmés partout au Canada. Ainsi, elle a éliminé en toute sécurité 3,4 millions de kilogrammes de pesticides non utiles et 47 800 kg de médicaments périmés utilisés à la ferme.  AgriRÉCUP tient la collecte tous les trois ans dans différentes régions, partout au Canada.

Sites de collecte au Québec en 2020 :

  • AMQUI — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Purdel
  • ANGE-GARDIEN — 21 septembre au 8 octobre — Synagri Ange -Gardien
  • CAPLAN — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Purdel
  • COATICOOK — 7 octobre — Vivaco Groupe Coopératif
  • GRACEFIELD — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Gracefield
  • LA SARRE — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Novago
  • LAVERLOCHÈRE — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Novago
  • LE BIC — 7 octobre — La Coop Purdel — Bic
  • MIRABEL — 30 septembre — Les Meuneries Mondou
  • NICOLET — 23 septembre — Agrocentre Vinisol inc.
  • SAINT-ALBERT — 24 septembre — Engrais Ducharme inc.
  • SAINT-GÉDÉON — 21 septembre au 8 octobre — Nutrinor
  • SAINT-JACQUES — 1eroctobre — La Coop Novago
  • SAINT-ANSELME — 29 septembre — Synagri-St-Anselme
  • SAINT-ARSÈNE — 23 septembre — Synagri St-Arsène
  • SAINT-BARTHÉLEMY — 25 septembre — La Coop Novago
  • SAINT-CASIMIR — 1er octobre — La Coop Novago
  • SAINT-CLET — 2 septembre — Synagri St-Clet
  • ST-ÉPHREM-DE-BEAUCE — 28 septembre — La Coop Alliance
  • SAINT-HYACINTHE — 28 septembre — Agrocentre St-Hyacinthe
  • SAINT-HYACINTHE — 6 octobre — Synagri Saint-Hyacinthe
  • SAINT-JACQUES-LE-MINEUR — 8 octobre — William Houde, Saint-Jacques
  • SAINT-LOUIS-DE-GONZAGUE — 25 septembre — Gérard Maheu inc.
  • SAINT-PHILIPPE-DE-NÉRI — 30 septembre — La Coop Avantis
  • SAINT-PIE — 22 septembre — Agrocentre TECHNOVA inc.
  • SAINT-RÉMI — 21 septembre — Agrocentre Fertibec inc.
  • SAINT-SIMON — 7 octobre — William Houde ltée.
  • STANBRIDGE STATION — 21 septembre — Agrocentre Farnham inc.
  • SAINTE-ÉLISABETH —- 5 octobre — Synagri, Sainte-Élisabeth
  • THURSO — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Novago
  • VILLE-MARIE — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Novago

Les activités ont lieu de 9 h à 16 h. On peut obtenir d’autres informations à Agrirecup.ca , sous l’onglet Que recycler et où – Pesticides et Produits de Santé Animale.

https://agrirecup.ca/materiaux/pesticides-et-medicaments-pour-betail-non-desires-ou-perimes/

Cette année, des précautions reliées à COVID-19 seront en place.

Les produits acceptés dans le cadre de ce programme d’AgriRÉCUP incluent :

  • Les pesticides agricoles périmés ou non désirés (identifiés au moyen d’un numéro d’homologation des pesticides sur l’étiquette);
  • les pesticides commerciaux utilisés sur les terrains de golf, de même que les produits antiparasitaires industriels et commerciaux (identifiés au moyen d’un numéro de produit antiparasitaire sur l’étiquette);
  • les médicaments de santé animale utilisés principalement par les producteurs agricoles pour élever les animaux et les chevaux dans un contexte agricole (produit porteur d’un numéro de série DIN, d’un numéro de série ou d’un numéro de produit de contrôle antiparasitaire).

Le programme n’accepte pas :

  • Les fertilisants, les solutions de pesticides diluées, de grandes quantités de produits non ouverts et les semences traitées;
  • les aiguilles et objets tranchants, les aliments médicamentés pour animaux, les contenants d’aérosol, les désinfectants, les déchets et médicaments de cliniques vétérinaires, les étiquettes d’identification et les aérosols;
  • tous autres déchets domestiques dangereux.

AgriRÉCUP est une organisation pancanadienne à but non lucratif, financée par l’industrie des fabricants d’intrants agricoles et celle des produits de santé animale. AgriRÉCUP offre des solutions de recyclage et d’élimination des déchets non organiques pour les exploitations agricoles. AgriRÉCUP organise aussi la collecte des contenants vides en plastique (pesticides et fertilisants), les sacs vides (semences, fertilisants et pesticides) ainsi que la collecte d’autres plastiques agricoles dans le cadre de projets pilotes.

Pour toutes questions concernant les produits acceptés dans le cadre de cette collecte, composez le 877-622-4460, ou faites parvenir un courriel à AgriRÉCUP à info@agrirecup.  Plus d’information au agrirecup.ca

Personne-ressource :
Christine Lajeunesse
AgriRÉCUP, directrice est du Canada
450 804-4460
lajeunessec@agrirecup.ca