Publication du rapport annuel 2020, progrès réalisés en collecte des déchets agricoles pour leur recyclage

En 2020, les producteurs agricoles canadiens ont rapporté à AgriRÉCUP plus de 5,5 millions de bidons vides de pesticides et de fertilisants. Au total, depuis le lancement de ce programme, 137,4 millions de ces contenants ont été recyclés.

Saint-Bruno-de-Montarville, Québec — La semaine dernière, AgriRÉCUP a publié son rapport annuel 2020. Il souligne la performance de ses programmes permanents et de ses projets pilotes. Ceux-ci visent la récupération des produits agricoles et des emballages usagés pour les recycler ou les éliminer de façon responsable d’un point de vue écologique.

Les chiffres de récupération présentés dans le rapport montrent clairement que les agriculteurs canadiens utilisent les programmes environnementaux. Ce geste les aide à gérer les déchets agricoles comme les contenants de pesticides et d’engrais, les sacs-silos à grains, la ficelle utilisée pour presser le foin. Les producteurs agricoles peuvent aussi rapporter les pesticides périmés ou ceux dont ils ne veulent plus. Il en va de même pour les médicaments périmés destinés au bétail et aux chevaux. S’y ajoutent les sacs de semences, de pesticides, et autres, pour autant qu’ils aient accès à ces programmes.

Malgré les difficultés d’une année dominée par les restrictions de la pandémie causée par la COVID-19, les agriculteurs ont rapporté plus de 5,5 millions de bidons de pesticides et d’engrais de 23 litres et moins. Ce chiffre correspond à celui de 2019, où aucune pandémie n’est venue perturber les dates d’ouverture des lieux de collecte. La collecte de 2020 a porté à plus de 137,4 millions le nombre total de bidons récupérés aux fins de recyclage depuis le début du programme en 1989.

Placés bout à bout, ces contenants feraient 1,3 fois le tour de la terre à l’équateur. Le recyclage de ces contenants donne une seconde vie aux plastiques sous forme de tuyaux de drainage.

De plus en plus, les producteurs agricoles des provinces des Prairies utilisent des sacs-silos à grains en plastique pour l’entreposage temporaire des céréales. En Saskatchewan, un programme provincial réglemente le recyclage des sacs-silos à grains. La quantité rapportée a doublé pour atteindre 2 536 tonnes depuis la création du programme réglementé en 2018. Parmi les utilisateurs des sacs-silos à grains, 59 % déclarent les recycler.

Depuis le lancement de projets pilotes par AgriRÉCUP au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta, nous comptons 6 900 tonnes de plastiques recyclés (sacs-silos à grains, ficelle, pellicule de plastique agricole).

Dans l’est du Canada, en 2020, la collecte de sacs vides (semences, pesticides, fertilisants) atteint un peu moins de 421 000 kg rapportés. Il s’agit d’une baisse d’environ deux pour cent par rapport aux chiffres de 2019. L’ouverture plus tardive (en juillet au lieu de début mai à cause de la COVID-19) par les détaillants de produits agricoles des sites de collecte de l’est du Canada explique fort probablement cette légère baisse. La collecte de ces sacs conduit à leur élimination selon des méthodes respectueuses de l’environnement.

La collecte des pesticides et des médicaments périmés (santé animale) témoigne de l’engagement d’AgriRÉCUP d’aider les producteurs à gérer ces produits de façon responsable. Mené en partenariat avec l’Institut canadien de la santé animale, ce programme fournit un service essentiel aux producteurs agricoles. Il leur permet d’apporter aux sites de collecte d’AgriRÉCUP les pesticides non désirés, périmés, de même que les médicaments (bétail et chevaux) du même genre. Il s’agit d’une collecte triennale tenue en rotation dans différentes régions partout au Canada. En 2020, les agriculteurs de l’île de Vancouver et de la vallée du Fraser en Colombie-Britannique, ceux du sud de la Saskatchewan, du Québec et de l’Île-du-Prince-Édouard ont rapporté ces matériaux lors des événements de collecte. Au total, après leur collecte, les plus de 298 000 kg de pesticides périmés et 3 380 kg de médicaments périmés pour animaux de ferme ont pris la route. Un transporteur de déchets agréé les a acheminés vers des installations spécialisées pour élimination sécuritaire.

En Alberta, au Manitoba et au Québec des projets pilotes concentrés sur la collecte (sacs-silos à grains, pellicule de plastique d’enrubannage pour balles et pour ensilages, ficelle) ont permis de recueillir l’information sur : les niveaux de participation, les systèmes de collecte et le développement du marché final. Cette information aidera AgriRÉCUP à étendre ces programmes aux autres régions du Canada. AgriRÉCUP ciblera d’abord les endroits où ces programmes auront le plus grand impact sur la gestion efficace des déchets agricoles non organiques générés par les fermes canadiennes.

« Les programmes d’AgriRÉCUP financés par l’industrie donnent aux agriculteurs des options pour gérer les déchets agricoles de façon responsable au présent et pour les générations futures, » de dire Barry Friesen, directeur général d’AgriRÉCUP. Il ajoute : « Notre objectif est d’aider les agriculteurs à réduire la quantité de déchets générés à la ferme. Nous leur proposons des programmes qui les aident à alimenter l’économie circulaire. Ils recyclent ces matériaux au lieu de les envoyer aux sites d’enfouissement. »

Pour des renseignements sur les programmes d’AgriRÉCUP, veuillez visite agrirecup.ca

AgriRÉCUP est l’organisme de l’industrie agricole dédié à la saine gouvernance en agriculture. Il contribue à un environnement plus sain et à un futur plus durable. AgriRÉCUP récupère et recycle les plastiques agricoles, y compris les emballages et les produits en plastique de l’industrie. AgriRÉCUP est financé par ses membres actifs dans les secteurs de la protection des cultures, des semences, des fertilisants, des médicaments vétérinaires et des sacs-silos à grains. AgriRÉCUP occupe des bureaux à Lethbridge (Alberta), à Moose Jaw (Saskatchewan), à Etobicoke (Ontario) et à Saint-Bruno-de- Montarville (Québec).

—30—

Personne-ressource : Christine Lajeunesse, directrice régionale, est du Canada, 450-804-4460, lajeunessec@agrirecup.ca

La Semaine de la Terre marque le début de la reprise du recyclage

Saint-Bruno de Montarville, le 19 avril 2021 — Cette semaine, du 19 au 25 avril, c’est la Semaine de la Terre. AgriRÉCUP profite de l’occasion pour rappeler aux agriculteurs canadiens que le programme annuel de recyclage des contenants en plastique recommence bientôt. En tant qu’organisme national de gérance, AgriRÉCUP récupère les déchets comme les bidons en plastique pour les recycler.

Le programme AgriRÉCUP de collecte des contenants vides se déroule de mai à octobre d’un océan à l’autre. Pendant cette période, plus de 1 100 points de collecte acceptent les contenants en plastique vides de 23 litres et moins destinés au recyclage. Le programme garde ces matériaux hors de l’environnement et les réinsère dans l’économie circulaire.

L’an dernier seulement, les agriculteurs canadiens ont rapporté plus de 5,5 millions de contenants vides. Au total, depuis le début du programme de collecte voilà 30 ans, 137,4 millions de contenants ont été rapportés afin d’être recyclés.

En 2019, AgriRÉCUP évaluait que le taux moyen de contenants rapportés atteignait plus de 70 % contre 65 % trois ans auparavant. Le taux de recyclage pour 2020 sera publié en juin.

« En cette Semaine de la Terre, nous mettons au défi les agriculteurs canadiens de s’engager à rapporter tous les bidons en plastique agricole qu’ils utilisent sur leurs fermes. Nous voulons atteindre 100 % cette année » de déclarer Barry Friesen, directeur administratif d’AgriRÉCUP.

Il ajoute : « Nos recherches démontrent que les agriculteurs veulent des programmes de gestion des déchets agricoles qui contribuent à l’atteinte de leurs objectifs concernant la responsabilité environnementale. Ils veulent exploiter leurs entreprises de manière plus durable pour eux-mêmes ainsi que pour les générations futures. Ils tiennent fortement à participer à des programmes qui les aident à garder leurs fermes et leurs communautés agricoles propres. »

En plus des petits bidons mentionnés, AgriRÉCUP collecte aussi les contenants utilisés pour les pesticides et les fertilisants. AgriRÉCUP gère également :

  • un programme national de recyclage des grands réservoirs et barils en plastique non consignés servant pour les pesticides et les fertilisants.
  • un programme national de collecte et d’élimination appropriée des pesticides et médicaments (non désirés ou périmés) pour bétail et pour chevaux.
  • des programmes de recyclage des sacs-silos à grains et de la ficelle (provinces des Prairies).
  • un programme d’élimination des sacs de semences et de pesticides dans l’est du Canada et des sacs de fertilisants au Québec.

Friesen déclare : « AgriRÉCUP travaille avec les agriculteurs et les organisations agricoles pour mettre en place des programmes de recyclage et d’élimination responsable. Des programmes qui donnent aux agriculteurs la tranquillité d’esprit sachant que, une fois gérés de manière responsable à la fin de leur vie utile, ces déchets deviennent des ressources. »

Les plastiques agricoles récupérés deviennent de nouveaux produits comme du drain agricole, des tuyaux flexibles pour l’irrigation et des sacs de plastique.

AgriRÉCUP est l’organisme de l’industrie dédié à la saine gouvernance en agriculture. Il contribue à un environnement plus sain et à un futur plus durable. AgriRÉCUP récupère et recycle les plastiques agricoles, y compris les emballages en plastique de l’industrie. Il est financé par ses membres œuvrant dans les secteurs de la protection des cultures, des semences, des engrais, des médicaments vétérinaires et des sacs-silos à grains. AgriRÉCUP occupe des bureaux à Lethbridge (Alberta), à Moose Jaw (Saskatchewan), à Etobicoke (Ontario) et à Saint-Bruno de Montarville (Québec).

—30 —

AgriRÉCUP.ca

Personne-ressource : Christine Lajeunesse, directrice régionale, est du Canada, 450-804-4460, lajeunessec@agrirecup.ca

AgriRÉCUP prévoit une année réussie pour 2020 concernant la collecte des déchets agricoles en vue de leur recyclage et de leur élimination en toute sécurité

Par Barry Friesen, directeur général, AgriRÉCUP

(Etobicoke, ON – Décembre 23, 2020) Au moment où 2020 écoule ses derniers jours, nous envisageons la nouvelle année avec optimisme, en espérant que nous vaincrons la COVID-19. Cependant, nous ne pouvons laisser 2020 passer à l’histoire uniquement pour cette maladie. Permettons-nous aussi de célébrer de grandes réalisations.

D’abord, mentionnons qu’AgriRÉCUP a fêté son dixième anniversaire. Au cours de cette décennie, nous sommes passés de deux programmes de collecte de bidons de pesticides vides et de pesticides périmés à cinq programmes permanents. Ces derniers incluent la collecte de petits contenants de pesticides, de fertilisants et de sacs de céréales en vue de leur recyclage. S’y ajoutent la récupération de réservoirs et de bacs non consignés, de même que la collecte de sacs de semences et de fertilisants dans l’est du Canada. Enfin, à l’échelle nationale, notre programme dédié élimine de façon sécuritaire les pesticides et les médicaments périmés pour animaux d’élevage à la fin de leur vie utile.

En outre, au Québec, au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta, nous avons déployé des projets pilotes. Ils démontreront la voie à suivre pour récupérer davantage de déchets plastiques agricoles. Parmi ceux-là, on compte des produits tels que la ficelle usagée, les sacs-silos à grains et les emballages d’ensilage. Donner aux agriculteurs la possibilité de recycler les déchets plastiques permet non seulement de les enlever de l’environnement. Cela nous accorde la chance de réutiliser les matières premières et l’énergie dans l’esprit de l’économie circulaire. Nous créons des emplois verts, inspirons l’innovation en matière d’emballages agricoles et contribuons à une plus grande durabilité de l’agriculture.

Dans de nombreuses régions du Canada, les défis de la COVID-19 ont effectivement créé un retard dans la mise en place des collectes de contenants. Nous voulions minimiser la propagation du virus. Cependant, une fois les protocoles de distanciation sociale correctement mis en place, toutes les collectes ont commencé. Malgré ce retard, l’optimisme nous porte à croire que les agriculteurs ont peut-être établi un nouveau record relié au retour pour recyclage des petits contenants de pesticides et de fertilisants (23 litres et moins).

Les résultats définitifs seront calculés au cours de la nouvelle année. Toutefois, tout indique que plus que jamais, les agriculteurs désiraient rapporter les contenants vides. Cela a permis à AgriRÉCUP de dépasser les taux de récupération de 65 % maintenus ces dernières années. En 2019, les agriculteurs ont rapporté près de 5,5 millions de contenants. Donc, nous comptons un grand nombre de contenants en plus. Il se peut que nous constations des résultats positifs semblables concernant les retours de réservoirs et de contenants de pesticides et de fertilisants non consignés.

Tout indique que le recyclage des sacs-silos à grains dans les Prairies a également connu une année exceptionnelle. Par l’intermédiaire de son bureau en Saskatchewan, AgriRÉCUP gère le programme de recyclage des sacs-silos à grains, réglementé par la province depuis 2018. En 2019, les agriculteurs de la Saskatchewan ont recyclé 2 256 tonnes de ce type de sacs, une augmentation de 44 % du volume par rapport à 2018. Jusqu’à présent en 2020, ces mêmes producteurs ont rapporté un peu plus de 2 700 tonnes, soit une augmentation de 20 % par rapport à l’année dernière !

Et ça ne cesse de s’améliorer.

Le programme de récupération des pesticides non désirés et des médicaments périmés pour bétail et chevaux n’est pas en reste. Les résultats préliminaires montrent qu’il a profité d’une excellente participation aux endroits suivants : Île de Vancouver et vallée du Fraser en Colombie-Britannique, Sud de la Saskatchewan, Québec, Île-du-Prince-Édouard.

Que nous réserve 2021 ?

Je travaille dans le domaine de la récupération des ressources et de la gestion des déchets depuis plus de 25 ans. Cette année, je suis plus optimiste que jamais en ce qui concerne l’innovation, les nouveaux développements et les opportunités pour les plastiques utilisés dans les emballages et les produits à usage unique. Les responsables de l’industrie des emballages en plastique (secteur agricole) ont déployé un effort phénoménal pour trouver des solutions durables à leur utilisation en agriculture. Les plus de 70 entreprises membres d’AgriRÉCUP veulent s’assurer de la sécurité des produits qu’elles commercialisent. Tant les produits que leur emballage doivent être fiables et conformes aux normes.

De leur côté, les agriculteurs veulent s’assurer d’avoir des choix quand vient le temps de gérer l’emballage ou le produit utilisé à la fin de sa vie utile.

Les membres d’AgriRÉCUP travaillent présentement à concevoir des emballages plus respectueux du concept de la durabilité. Moins de cruches, plus de réservoirs et de contenants réutilisables, une utilisation accentuée de matériaux recyclés après consommation feront partie de la stratégie. Beaucoup de ces améliorations, témoins de l’économie circulaire, exigeront un effort soutenu. Les agriculteurs ne verront pas nécessairement les changements, mais ils seront là. Toutefois, ils constateront davantage de possibilités de recyclage. Autant d’avenues qu’ils utilisent afin de laisser leur terre dans l’état où ils l’ont reçue ou mieux.

Barry Friesen est le directeur général d’AgriRÉCUP. Il dirige l’organisation depuis sa création en 2010. AgriRÉCUP est l’organisme de l’industrie dédié à la saine gouvernance en agriculture. Il contribue à un environnement plus sain et à un futur plus durable. AgriRÉCUP récupère et recycle les plastiques (contenants, emballages, enrubannage, ficelage) reliés aux activités agricoles. Les membres financent les activités d’AgriRÉCUP. Ils appartiennent à différents secteurs de l’industrie (protection des cultures, semences, fertilisants, médicaments vétérinaires, sacs-silos à grains). AgriRÉCUP occupe des bureaux à Lethbridge (Alberta), à Moose Jaw (Saskatchewan), à Etobicoke (Ontario) et à Saint-Bruno (Québec).

-30 —

Personne-ressource : Barbara McConnell, AgriRÉCUP Media, 416-452-2373, bmcconnell@cleanfarms.ca

 

Projet AgriRÉCUP, sur trois ans, visant l’amélioration du recyclage des plastiques agricoles

Saint-Bruno-de-Montarville, Québec — L’initiative pluriannuelle innovante contribuant à la récupération et au recyclage du plastique utilisé dans les exploitations agricoles s’intensifiera cet automne. Elle offrira à un plus grand nombre d’agriculteurs canadiens la possibilité de gérer les déchets plastiques de manière responsable sur le plan environnemental.

Les agriculteurs possédant du bétail conservent généralement le foin et l’ensilage sous pellicule de plastique. Bien qu’il s’agisse d’un outil agricole avantageux, le plastique nécessite une gestion en fin de vie utile. Ce projet d’AgriRÉCUP examine comment les emballages en plastique et autres matériaux usagés peuvent être récupérés pour être recyclés.

Financé par le Programme canadien des priorités stratégiques de l’agriculture (PCPSA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, le projet a été élaboré et est exécuté par AgriRÉCUP. Il s’agit de l’organisation nationale de gestion sans but lucratif mise sur pied par l’industrie de la phytoprotection. Elle met en place des programmes dans tout le Canada pour récupérer et pour gérer les déchets agricoles non organiques. Ces derniers sont des plastiques qu’AgriRÉCUP vise à recycler ou à éliminer de façon respectueuse de l’environnement.

Le projet nommé « Construire une stratégie à zéro déchet de plastique pour l’agriculture » compte trois grands objectifs :

  • Établir un consensus sur la gestion appropriée des déchets agricoles non organiques ;
  • Mener une enquête auprès des agriculteurs afin de déterminer les modes d’élimination actuels avant et après les projets pilotes et les programmes de formation ; et
  • Démontrer les meilleures pratiques en matière de gestion des déchets agricoles par le biais de programmes pilotes menés dans tout le Canada.

« Nos agriculteurs se soucient de l’environnement. Grâce à des investissements comme celui-ci, le gouvernement soutient nos agriculteurs dans la lutte contre les changements climatiques » a déclaré l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. « Nous sommes déterminés à aider les agriculteurs afin qu’ils continuent d’être des chefs de file mondiaux en matière d’agriculture durable. Nos investissements dans des initiatives novatrices favorisent les pratiques bénéfiques à l’environnement. En en profitant, les producteurs continueront de faire partie de la solution au problème du climat ».

« Nous savons que les agriculteurs veulent davantage de possibilités pour gérer les déchets agricoles d’une manière respectueuse de l’environnement », de dire Barry Friesen, directeur exécutif d’AgriRÉCUP. Il ajoute : « Ce projet permettra de proposer des options supplémentaires pour les agriculteurs et pour les fournisseurs agricoles afin d’intégrer davantage les pratiques de durabilité dans leurs activités quotidiennes. L’économie actuelle met l’accent sur la durabilité et la circularité. Nous avons une responsabilité et une merveilleuse occasion d’améliorer les statistiques reliées à la récupération et au recyclage dans tout le pays. »

Annuellement, l’agriculture canadienne utilise environ 40 000 tonnes de plastique. Les secteurs cultures et élevages se servent surtout de contenants en plastique, de sacs-silos à grains, de la ficelle et de pellicules pour ensilage. Bien que le plastique soit essentiel dans toute l’industrie agricole, la gestion en fin du cycle de vie des plastiques présente un grand défi. Elle nécessite des solutions d’avant-garde.

AgriRÉCUP gère déjà cinq programmes permanents au Canada. Le plus connu sert à effectuer la collecte des petits contenants en plastique de 23 litres et moins pour les recycler. En 2019, les agriculteurs ont rapporté 5,5 millions de contenants.  Depuis le début du programme voilà 30 ans, cela porte le total à 131,5 millions de ce type de contenants récupérés. Les contenants sont recyclés en nouveaux produits agricoles tels que des tuyaux de drainage.

Parmi les autres programmes d’AgriRÉCUP, citons un programme national de collecte des réservoirs et barils de pesticides en vrac non consignés ; un programme national de collecte et d’élimination des pesticides agricoles non désirés et des médicaments périmés destinés au bétail ou aux chevaux. AgriRÉCUP effectue aussi le recyclage des sac-silos à grains dans le cadre d’un programme réglementé par les provinces en Saskatchewan et de projets pilotes au Manitoba et en Alberta. Dans l’est du Canada, AgriRÉCUP collecte les sacs (semences, pesticides), auxquels s’ajoutent les sacs de fertilisants (province de Québec) afin de les éliminer de façon sécuritaire.

Ensemble, par an, tous ces programmes permettent de collecter environ 5 000 tonnes de plastiques agricoles à recycler. Ce nombre augmente rapidement avec l’ajout plus récent des programmes de collecte des sacs-silos à grains. Malgré cela, il est possible de faire encore davantage.

« Les producteurs laitiers sont des meneurs en agriculture durable. Ils ont un grand intérêt dans la protection de l’environnement et la conservation des ressources naturelles » déclare Pierre Lampron, président des Producteurs laitiers du Canada. Il ajoute : « Les initiatives d’AgriRÉCUP fournissent des choix attendus pour bien gérer les plastiques agricoles arrivés à la fin de leur cycle de vie utile. Les producteurs laitiers sont impatients de voir ce projet s’enraciner. »

Le projet PCPSA /AgriRÉCUP rejoint une initiative récente entreprise avec le soutien financier du gouvernement du Canada par l’intermédiaire d’Environnement et Changement climatique Canada. Les buts sont de quantifier les types et les volumes de déchets plastiques des exploitations agricoles et d’identifier les installations de recyclage des plastiques agricoles dans tout le Canada.

Au sujet d’AgriRÉCUP

Comme principal organisme canadien de gouvernance en agriculture, AgriRÉCUP est mieux connu pour son programme de recyclage des contenants vides de pesticides et de fertilisants ainsi que pour son programme de collecte de pesticides et de médicaments périmés (santé animale). Les deux sont offerts dans tout le pays. AgriRÉCUP exploite également le programme de recyclage des sacs-silos à grains réglementé de la Saskatchewan. Pour en savoir plus, rendez-vous à www.agrirecup.ca.

Personne-ressource : Kim Timmer, Directrice, relations avec les intervenants, 416-646-1258, timmerk@cleanfarms.ca

Cet automne, AgriRÉCUP tient sa collecte de pesticides périmés et de médicaments pour animaux de ferme et chevaux

Contenants de pesticides (périmés et non désirés) ainsi que des médicaments périmés (bétail et chevaux) recueillis lors d’une récente collecte tenue par AgriRÉCUP.

(Saint-Bruno-de-Montarville, Québec) – 8 septembre 2020 — Cet automne, les agriculteurs peuvent éliminer de façon sécuritaire les pesticides agricoles et les médicaments périmés ou non utiles grâce au programme de collecte d’AgriRÉCUP.

Entre le 21 septembre et le 8 octobre, AgriRÉCUP organise, en partenariat avec l’Institut canadien pour la santé animale (CSA) et l’Union des producteurs agricoles (UPA), des collectes chez les détaillants agricoles dans toute la province. Les collectes durent d’un jour à plusieurs jours selon le site de dépôt.

« Les agriculteurs peuvent apporter les produits dans 31 sites de collecte situés dans toutes les régions agricoles du Québec. Grâce à ce programme, nous les aidons à disposer de ces produits de façon sécuritaire et ce sans frais », a déclaré Barry Friesen, directeur général d’AgriRÉCUP.

L’industrie de la phytoprotection, en partenariat avec l’Institut canadien de la santé animale (ICSA), défraie la totalité des coûts de fonctionnement du programme et ceux de l’élimination des produits périmés. L’UPA, partenaire depuis le début du programme, apporte également son appui en faisant connaître les activités de collecte auprès de ses membres et en encourageant ceux-ci à y participer en grand nombre.

Depuis 2011, AgriRÉCUP tient des collectes de pesticides et de médicaments périmés partout au Canada. Ainsi, elle a éliminé en toute sécurité 3,4 millions de kilogrammes de pesticides non utiles et 47 800 kg de médicaments périmés utilisés à la ferme.  AgriRÉCUP tient la collecte tous les trois ans dans différentes régions, partout au Canada.

Sites de collecte au Québec en 2020 :

  • AMQUI — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Purdel
  • ANGE-GARDIEN — 21 septembre au 8 octobre — Synagri Ange -Gardien
  • CAPLAN — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Purdel
  • COATICOOK — 7 octobre — Vivaco Groupe Coopératif
  • GRACEFIELD — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Gracefield
  • LA SARRE — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Novago
  • LAVERLOCHÈRE — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Novago
  • LE BIC — 7 octobre — La Coop Purdel — Bic
  • MIRABEL — 30 septembre — Les Meuneries Mondou
  • NICOLET — 23 septembre — Agrocentre Vinisol inc.
  • SAINT-ALBERT — 24 septembre — Engrais Ducharme inc.
  • SAINT-GÉDÉON — 21 septembre au 8 octobre — Nutrinor
  • SAINT-JACQUES — 1eroctobre — La Coop Novago
  • SAINT-ANSELME — 29 septembre — Synagri-St-Anselme
  • SAINT-ARSÈNE — 23 septembre — Synagri St-Arsène
  • SAINT-BARTHÉLEMY — 25 septembre — La Coop Novago
  • SAINT-CASIMIR — 1er octobre — La Coop Novago
  • SAINT-CLET — 2 septembre — Synagri St-Clet
  • ST-ÉPHREM-DE-BEAUCE — 28 septembre — La Coop Alliance
  • SAINT-HYACINTHE — 28 septembre — Agrocentre St-Hyacinthe
  • SAINT-HYACINTHE — 6 octobre — Synagri Saint-Hyacinthe
  • SAINT-JACQUES-LE-MINEUR — 8 octobre — William Houde, Saint-Jacques
  • SAINT-LOUIS-DE-GONZAGUE — 25 septembre — Gérard Maheu inc.
  • SAINT-PHILIPPE-DE-NÉRI — 30 septembre — La Coop Avantis
  • SAINT-PIE — 22 septembre — Agrocentre TECHNOVA inc.
  • SAINT-RÉMI — 21 septembre — Agrocentre Fertibec inc.
  • SAINT-SIMON — 7 octobre — William Houde ltée.
  • STANBRIDGE STATION — 21 septembre — Agrocentre Farnham inc.
  • SAINTE-ÉLISABETH —- 5 octobre — Synagri, Sainte-Élisabeth
  • THURSO — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Novago
  • VILLE-MARIE — 21 septembre au 8 octobre — La Coop Novago

Les activités ont lieu de 9 h à 16 h. On peut obtenir d’autres informations à Agrirecup.ca , sous l’onglet Que recycler et où – Pesticides et Produits de Santé Animale.

https://agrirecup.ca/materiaux/pesticides-et-medicaments-pour-betail-non-desires-ou-perimes/

Cette année, des précautions reliées à COVID-19 seront en place.

Les produits acceptés dans le cadre de ce programme d’AgriRÉCUP incluent :

  • Les pesticides agricoles périmés ou non désirés (identifiés au moyen d’un numéro d’homologation des pesticides sur l’étiquette);
  • les pesticides commerciaux utilisés sur les terrains de golf, de même que les produits antiparasitaires industriels et commerciaux (identifiés au moyen d’un numéro de produit antiparasitaire sur l’étiquette);
  • les médicaments de santé animale utilisés principalement par les producteurs agricoles pour élever les animaux et les chevaux dans un contexte agricole (produit porteur d’un numéro de série DIN, d’un numéro de série ou d’un numéro de produit de contrôle antiparasitaire).

Le programme n’accepte pas :

  • Les fertilisants, les solutions de pesticides diluées, de grandes quantités de produits non ouverts et les semences traitées;
  • les aiguilles et objets tranchants, les aliments médicamentés pour animaux, les contenants d’aérosol, les désinfectants, les déchets et médicaments de cliniques vétérinaires, les étiquettes d’identification et les aérosols;
  • tous autres déchets domestiques dangereux.

AgriRÉCUP est une organisation pancanadienne à but non lucratif, financée par l’industrie des fabricants d’intrants agricoles et celle des produits de santé animale. AgriRÉCUP offre des solutions de recyclage et d’élimination des déchets non organiques pour les exploitations agricoles. AgriRÉCUP organise aussi la collecte des contenants vides en plastique (pesticides et fertilisants), les sacs vides (semences, fertilisants et pesticides) ainsi que la collecte d’autres plastiques agricoles dans le cadre de projets pilotes.

Pour toutes questions concernant les produits acceptés dans le cadre de cette collecte, composez le 877-622-4460, ou faites parvenir un courriel à AgriRÉCUP à info@agrirecup.  Plus d’information au agrirecup.ca

Personne-ressource :
Christine Lajeunesse
AgriRÉCUP, directrice est du Canada
450 804-4460
lajeunessec@agrirecup.ca

AgriRÉCUP présente le « Projet de récupération de plastiques agricoles  dans la MRC Brome-Missisquoi»

Brome-Missisquoi — Le 1er juillet  2020, la MRC Brome Missisquoi ainsi que l’UPA de la Montérégie et l’UPA de Brome Missisquoi s’associent à AgriRÉCUP afin de développer un projet permettant la récupération et la valorisation des plastiques agricoles. D’autres partenaires (Équipements JLD Laguë, BMR matériaux de construction Sutton et la Régie intermunicipale de Cowansville — R.I.G.M.R.B.M.) faciliteront la réalisation du projet en réservant un endroit sur leur site respectif où les producteurs déposeront leurs plastiques.

AgriRÉCUP a complété la première phase du projet où elle a cumulé une foule de données sur les plastiques agricoles notamment la quantité produite par les producteurs et la façon dont ils s’en départissent. Dès le 1er juillet, au cours de la deuxième phase, AgriRÉCUP effectuera la collecte comme telle qui se déroulera comme suit :

Les agriculteurs et agricultrices devront se procurer des sacs de collecte à un des trois sites participants. Ce projet cible les pellicules, les ficelles, les filets, les bâches et les sacs silos pour le foin et l’ensilage. Il faut éviter de les mélanger et s’assurer qu’ils soient propres et secs.

Le défi agroenvironnemental est de taille. La réussite des programmes de recyclage en agriculture nécessite les efforts conjugués de tous (agriculteurs, points de collectes volontaires, fabricants, distributeurs, municipalités et ministères). Tous visent à protéger l’environnement par l’intégration des meilleures pratiques en matière de gestion responsable des plastiques et autres emballages utilisés à la ferme.

« Depuis plusieurs années, la MRC Brome-Missisquoi est à la recherche de solutions pour valoriser les plastiques agricoles de ses producteurs.  Le projet d’AgriRÉCUP est vraiment ce que nous attendions et nous sommes impatients de débuter.  En plus de contribuer à une solution régionale, la MRC permet de compiler des statistiques pour développer le programme provincial permanent.  C’est vraiment tout un privilège.» de mentionner Dionne-Raymond, présidente du comité de gestion des matières résiduelles de la MRC Brome-Missisquoi.

La MRC Brome-Missisquoi a exprimé un réel besoin d’une collecte structurée des plastiques agricoles sur son territoire. De son côté, AgriRÉCUP veut préciser les différents enjeux d’un programme de collecte des plastiques agricoles.  L’association du besoin de la MRC à l’objectif d’AgriRÉCUP permettra d’établir une méthode de collecte des plastiques agricoles. L’expérience acquise dans Brome-Missisquoi et dans d’autres régions aboutira sur un programme viable à long terme, commode pour les agriculteurs, au plus bas coût possible et bénéfique pour l’environnement. Une fois rodé, AgriRÉCUP étendra ce programme à la grandeur du Québec.

De son côté, Christine Lajeunesse, directrice régionale d’AgriRÉCUP précise : « Nous croyons que les agriculteurs et les agricultrices sont engagés à garder leur terre et leur région en santé. Cette initiative sera un pas de plus dans la bonne direction. Le travail conjoint de la MRC Brome Missisquoi, de l’UPA, d’AgriRÉCUP et le partenariat avec les sites de collecte génère des synergies. L’information générée par ce projet contribuera à la mise en place d’un programme provincial permanent de recyclage des plastiques agricoles. »

Au sujet d’AgriRÉCUP :

AgriRÉCUP est une organisation, sans but lucratif, vouée à la responsabilité environnementale par le biais d’une bonne gestion des déchets inorganiques agricoles. Les programmes d’AgriRÉCUP sont offerts partout au Canada. Ses programmes ont été imités à l’échelle internationale.

-30-

Source :

Christine Lajeunesse
Directrice Est du Canada – AgriRÉCUP
lajeunessec@agrirecup.ca

Merci à nos partenaires;

AgriRÉCUP affiche les résultats de ses programmes environnementaux de collecte des déchets agricoles

Saint-Bruno, QC (le 8 juin 2020) — AgriRÉCUP a publié son Rapport annuel 2019. Il démontre que les producteurs agricoles canadiens renforcent leur engagement envers leurs terres, l’eau et l’air. Les producteurs rapportent leurs déchets de plastiques agricoles comme les contenants de pesticides et de fertilisants, de même que les sacs-silos à grains.

Dans son Rapport annuel 2019, AgriRÉCUP révèle les résultats de ses cinq programmes permanents de collecte (contenants en plastique de 23 litres et moins, pour pesticides et fertilisants à usage unique, contenants et réservoirs non consignés de pesticides en vrac, sacs-silos à grains, pesticides et médicaments pour bétail et chevaux [non utiles et/ou périmés], de même que les sacs vides [pesticides et semences dans l’est du Canada].

À la grandeur du Canada, dans le cadre de son plus grand programme collecte [bidons de 23 litres et moins pour pesticides et fertilisants], les agriculteurs ont rapporté près de 5,5 millions de contenants en 2019. Cela porte le total à 131,5 millions de bidons rapportés depuis le début du programme voilà 30 ans.

Placés bout à bout, ces contenants couvriraient trois fois la distance entre Saint-Jean Terre-Neuve et Victoria en Colombie-Britannique. Les contenants en plastique sont recyclés en de nouveaux produits comme du drain agricole.

Le programme de collecte des barils et des réservoirs de vrac non consignés gagne en importance d’année en année. Leur volume varie de 23 à 1 000 litres. Ils deviennent un format plus populaire pour livrer les pesticides et les fertilisants à la ferme. En 2019, la collecte de 55 400 de ces contenants vides représente une augmentation de 25 % par rapport au volume collecté en 2018.

Dans l’est du Canada, la collecte des sacs vides [semences, pesticides, fertilisants] a progressé de 17 % contre celle de 2018. Au total, les partenaires d’AgriRÉCUP ont collecté plus de 429 000 kilogrammes de plastique. Le Québec en inscrit plus de la moitié. Dans cette province, la collecte 2019 affiche 282 500 kilogrammes contre 194 000 en 2018. La collecte de ces sacs [semences, pesticides, fertilisants] permet de les éliminer d’une façon sécuritaire pour l’environnement.

La Saskatchewan compte un programme provincial réglementé de recyclage des sacs-silos à grains. En 2019, la collecte de 2 256 tonnes de sacs-silos à grains pour les recycler témoigne d’un progrès de 44 % par rapport au volume de 2018. Au Manitoba, le projet pilote de collecte [sacs-silos à grains, enrubannage pour balles et ensilages, ficelle] a permis de récupérer 51 tonnes contre 34 en 2018.

Le programme de collecte des pesticides et des médicaments [santé animale] périmés témoigne de l’engagement d’AgriRÉCUP d’aider les producteurs à gérer ces produits de façon responsable. Ce programme est au cœur de l’engagement d’AgriRÉCUP. Mené en partenariat avec l’Institut canadien de la santé animale, ce programme fournit un service essentiel aux producteurs agricoles. Ce service gratuit leur permet d’apporter aux sites de collecte d’AgriRÉCUP les pesticides non utiles, périmés, de même que les médicaments [bétail et chevaux]. Par la suite, un transporteur certifié en transport de déchets dangereux les apporte à un site spécialisé où ils sont éliminés de façon sécuritaire. La collecte se tient tous les trois ans, en rotation, dans différentes régions partout au Canada. En 2019, les agriculteurs de la Colombie-Britannique, de la région de la Rivière de la Paix, du nord de l’Alberta, du Manitoba, de l’Ontario et ceux de Terre-Neuve ont rapporté plus 214 000 kilogrammes de pesticides non utiles et 5 840 kilogrammes de médicaments périmés pour animaux. Ces médicaments ont été éliminés de façon sécuritaire.

Directeur général d’AgriRÉCUP, Barry Friesen précise : « Bien que les produits en plastique comme les sacs-silos à grains, les bidons et réservoirs constituent des outils essentiels sur les fermes canadiennes, ils deviennent des déchets une fois que les producteurs en ont utilisé le contenu. Financés par l’industrie phytosanitaire, les programmes d’AgriRÉCUP offrent aux producteurs agricoles des alternatives pour gérer ces déchets inorganiques. Cela les aide à protéger leurs terres pour les générations actuelles et futures. » Il ajoute : « Nous visons à élargir nos programmes pour offrir aux agriculteurs une façon commode, efficace, sécuritaire et durable d’un point de vue environnemental pour gérer les déchets agricoles sur leur ferme.

Au sujet d’AgriRÉCUP

Créée en 2010, AgriRÉCUP est une organisation canadienne sans but lucratif, mise en place volontairement par l’industrie, vouée à la responsabilité environnementale par le biais d’une bonne gestion des déchets et des emballages agricoles. Financée par ses membres de l’industrie phytosanitaire, celle de l’entreposage des cultures et celle de la santé animale, AgriRÉCUP conçoit, met en place et exploite des programmes qui aident les producteurs à gérer les déchets agricoles dont la majorité est en plastique. AgriRÉCUP agit en partenariat avec un réseau de détaillants agricoles et de municipalités. Cela permet aux agriculteurs un accès commode à des points de chute où livrer leurs contenants vides, leurs sacs-silos à grains, les pesticides non utiles, les médicaments périmés [bétail et chevaux]. Là où le programme est en place, AgriRÉCUP effectue aussi la collecte des sacs vides [fertilisants, semences, de pesticides]. Les programmes d’AgriRÉCUP, imités partout dans le monde, sont offerts à travers le Canada.

Les plastiques agricoles récupérés deviennent de nouveaux produits comme du drain agricole ou des sacs à vidange.

Présentement, AgriRÉCUP possède des bureaux en Alberta, en Saskatchewan, en Ontario et au Québec.

–30–

AgriRÉCUP.ca

Contact : Christine Lajeunesse  |   450 804 4460 |   lajeunessec@agrirecup.ca

Au cours de dix ans, AgriRÉCUP a récupéré 50 000 tonnes de déchets agricoles pour les recycler ou les éliminer de façon appropriée.

Pour célébrer ses dix ans, AgriRÉCUP jette un coup d’œil sur le futur !

Bidons de pesticides et de fertilisants vides destinés au recyclage dans le cadre du programme de collecte d’AgriRÉCUP. Photo AgriRÉCUP.

(Etobicoke, Ontario — 17 avril 2020) – sur plus de dix ans, grâce à ses programmes, AgriRÉCUP a récupéré 51 600 tonnes de plastique et autres déchets agricoles inorganiques pour les recycler ou pour en disposer de façon adéquate. Ces matériaux comprennent des bidons et des contenants agricoles en plastique ; des sacs-silos à grains, des sacs vides (semences, pesticides, fertilisants) ; des médicaments (bétail et chevaux) dont on ne veut plus.

Une réalisation à célébrer de dire Barry Friesen, le directeur général d’AgriRÉCUP, en révélant le nouveau logo de la compagnie qui marque son dixième anniversaire.

AgriRÉCUP se démarque des autres organisations agricoles du fait qu’elle fournit aux producteurs des moyens de gérer les déchets non organiques.

« Nous reconnaissons l’obligation morale envers les agriculteurs et les autres Canadiens de laisser notre monde dans un environnement équivalent ou meilleur que celui que nous avions au début » de dire Friesen.

Friesen admet qu’avec environ 40 000 tonnes de plastique agricole généré annuellement par le secteur agricole, la récupération complète présente un défi de taille. Toutefois, comme il dit : « AgriRÉCUP ne fait que commencer. »

Par exemple, dès ce printemps, c’est une première dans le domaine, AgriRÉCUP mène un projet de recherche à l’échelle nationale pour obtenir des renseignements essentiels. Les résultats aideront les producteurs de plastique agricole et les agriculteurs canadiens à accroître leur capacité à recycler ces déchets.

Financée par le ministère fédéral de l’Environnement et des Changements climatiques du Canada, la première phase de l’étude quantifiera les types et les volumes de déchets en plastique à la ferme. Puis, la deuxième étape permettra de déterminer les installations capables de gérer ou de recycler ces flux de déchets. Cela permettra de gérer ces plastiques selon les principes de l’économie circulaire.

Barry Friesen ajoute : « Cette démarche améliorera notre compréhension de ce qui se passe sur le terrain. Cela nous permettra de trouver des solutions pour aider à gérer ces plastiques, à augmenter les taux de recyclage et à améliorer notre capacité à intégrer des niveaux plus élevés de contenu recyclé dans les produits. » Il poursuit : « Ce faisant, nous désirons que l’agriculture fasse partie intégrante de l’économie circulaire par l’élimination complète de ses déchets. C’est une de nos façons de contribuer à un meilleur environnement. »

Chez les déchets agricoles, les bidons de pesticides et d’engrais vides constituent des candidats de choix pour le recyclage. Les producteurs achètent la majorité de ces produits au printemps. Ils se retrouvent avec des dizaines de ces contenants vides. Pour l’instant, AgriRÉCUP inscrit un taux annuel de récupération de 65 % de ces déchets. AgriRÉCUP vise les recycler à 100 %.

Friesen précise : « Soixante-cinq pour cent, c’est bon, mais chaque année, une grande quantité de bidons en plastique ne prennent pas la route du système de collecte pour recyclage. Pourquoi ? Nous savons que les agriculteurs veulent des exploitations agricoles durables. C’est pour cela que nous travaillons autant que possible avec nos partenaires-détaillants de produits agricoles et avec les municipalités pour faciliter la collecte. Maintenant, nous avons besoin de plus de producteurs participants afin de rapporter tous les contenants. »

Le mandat d’AgriRÉCUP consiste à soutenir une agriculture à la fois responsable et durable sur toutes les fermes. Comme organisation sans but lucratif financée par l’industrie, notre vision consiste : à veiller à ce que tous les matériaux utilisés pour la production alimentaire et la gestion des animaux atteignent l’objectif ultime de zéro déchet.

« Certains pays, comme l’Allemagne, la France et le Brésil, ont inscrit des progrès considérables vers l’absence de déchets en agriculture. AgriRÉCUP croit que le Canada est un joueur de premier plan dans ce domaine. Il peut atteindre ce niveau au cours des dix prochaines années » de conclure Friesen.

– 30 —

Au sujet d’AgriRÉCUP

AgriRÉCUP est une organisation sans but lucratif, vouée à la responsabilité environnementale par le biais d’une bonne gestion des déchets et emballages de plastique agricole. Les plastiques agricoles récupérés deviennent de nouveaux produits comme du drain agricole, des tuyaux flexibles d’irrigation et des sacs de plastique.

AgriRÉCUP, mise en contexte

À la fin de 2018, l’organisation avait récupéré 51 664 tonnes métriques de déchets inorganiques du secteur agricole canadien pour les recycler :

  • 45 722 tonnes de bidons et contenants de plastique agricole vides
  • 1 400 tonnes de sacs-silos à grains, de pellicule et ficelles en plastique
  • 1 300 tonnes de sacs de semences, de pesticides et de fertilisants pour les éliminer de façon adéquate
  • 3 242 tonnes de médicaments (bétail et chevaux) périmés ou dont on ne voulait plus.

Projets pilotes dans les Prairies

En Alberta (AB) et au Manitoba (MB), AgriRÉCUP facilite aux producteurs la collecte et le retour des bidons vides. À l’achat, AgriRÉCUP leur remet un grand sac pour accumuler et rapporter ces contenants. Dans l’est du Canada et en Saskatchewan, cette méthode en place depuis un certain temps produit de bons résultats. Par exemple, les agriculteurs du Québec rapportent plus de 75 % des contenants en plastique agricole qu’ils utilisent dans leurs fermes. Toutefois, en Alberta et au Manitoba, les producteurs rapportaient les contenants en vrac ou attachés au moyen d’une corde. Les grands sacs de collecte permettront aux producteurs de ces provinces de recueillir et de transporter plus facilement les bidons de pesticides et d’engrais vides de la ferme vers leur site de collecte municipal. Cela a le potentiel d’augmenter les taux de recyclage.

Programmes permanents et projets pilotes au Québec

Au Québec, AgriRÉCUP est à mi-chemin d’un projet pilote de trois ans. Il consiste à collecter de données sur le recyclage des plastiques agricoles. À terme, AgriRÉCUP espère instaurer un programme permanent de collecte, géré par l’industrie et réglementé par la province. Le programme collecte des données sur : la commodité du recyclage, ses avantages pour l’environnement, la façon d’y arriver à faible coût. Les partenaires du projet pilote d’AgriRÉCUP incluent la région de la Montérégie et cinq de ses régions municipales, les associations régionales de l’UPA et les sites de collecte chez plusieurs détaillants de produits agricoles.

Au Québec, en Ontario et dans les Maritimes, AgriRÉCUP gère des programmes de collecte de sacs (semences, pesticides) pour une élimination appropriée. Au Québec, ce programme élargi inclut les sacs de fertilisants.

Le Manitoba passe à un programme réglementé de récupération

Cette année, au Manitoba, les taux de récupération d’une gamme de déchets agricoles devraient aussi s’améliorer. En effet, la province se prépare à passer d’un programme financé par le gouvernement à un soutenu et réglementé par l’industrie. Depuis 2013, le Manitoba sert de terrain d’essai aux programmes de collecte (sacs-silos à grains, pellicule d’enrubannage pour balles et ensilage, ficelle). Cela permet à AgriRÉCUP d’acquérir une expérience pratique afin de déterminer les choix possibles de collecte et de traitements. En 2018, AgriRÉCUP a collecté 34 tonnes de pellicule et de ficelle pour les recycler.

La Saskatchewan constate d’excellents résultats avec son programme réglementé de recyclage des sacs-silos à grains

AgriRÉCUP déploie son programme de recyclage des sacs-silos à grains. Il est réalisé en Saskatchewan dans le cadre du Règlement sur la gouvernance des déchets de produits d’emballage agricole de la province (2016). Au Canada, c’est le seul programme de responsabilité élargie des producteurs réglementé par le gouvernement.

Plastique agricole en Alberta « Recyclez-le ! » Projet pilote de recyclage des sacs-silos à grains et de la ficelle

Profitant des enseignements tirés du Manitoba et de la Saskatchewan, l’automne dernier, de la part du Agricultural Plastics Recycling Group, AgriRÉCUP a lancé son nouveau projet pilote, « Recycle-it ! » en Alberta. Effectué trois ans, le projet pilote jouit d’une subvention du gouvernement albertain. Les producteurs de bœuf de l’Alberta l’administrent. On évalue à 5 500 tonnes la quantité potentielle de plastique agricole (sacs-silos à grains et ficelle) à collecter annuellement pour le recyclage.

Programme de collectes des pesticides et des médicaments (bétail et chevaux) dont on ne veut plus

En 2020, en partenariat avec l’Institut canadien de la santé animale, AgriRÉCUP tiendra également ses programmes de collecte de pesticides et de médicaments (bétail et chevaux) dont on ne veut plus. Ces programmes fonctionnent depuis plusieurs années. Cette année, les collectes ciblent différentes régions. Elles sont : île de Vancouver (5 au 9 octobre), vallée du Fraser (12 au 16 octobre) en Colombie-Britannique, sud de la Saskatchewan (26 au 30 octobre), Québec (21 septembre au 8 octobre) et l’Î.-P.-É (2 au 13 novembre).

En 2018, AgriRÉCUP affiche des augmentations de récupération de plastiques agricoles dans ses programmes

AgriRÉCUP continue de démontrer que le milieu agricole canadien est engagé dans la gestion responsable des déchets de la ferme.

Dans son rapport annuel 2018, récemment publié, AgriRÉCUP signale une augmentation de 14 % du volume de petits contenants en plastique récupérés par rapport à 2017. Au total, les producteurs agricoles ont rapporté près de 5,8 millions de contenants (23 litres et moins) afin qu’ils soient recyclés en de nouveaux produits comme du drain agricole.

AgriRÉCUP est une organisation de l’industrie, sans but lucratif. Elle est financée par les industries de la phytoprotection, des fertilisants, des semences et plastiques agricoles. La collecte et le recyclage des contenants de pesticides et de fertilisants vides font partie de son programme le plus connu et le plus vieux parmi ses programmes de récupération des déchets agricoles. Dans l’ensemble, par son mandat, AgriRÉCUP contribue à un environnement plus sain grâce à la collecte des plastiques agricoles et de ceux des industries connexes. Ces produits et emballages sont recyclés ou éliminés de façon sécuritaire.

« Malgré les défis posés par des marchés anémiques outre-mer pour les produits de base recyclés, AgriRÉCUP a maintenu le cap et envoyé tous les matériaux collectés au recyclage afin qu’ils soient recyclés en de nouveaux produits. Il s’agit là d’un bel exemple d’économie circulaire au travail dans le secteur agricole, » de dire Barry Friesen, directeur général d’AgriRÉCUP.

D’autres programmes d’AgriRÉCUP ont aussi inscrit une augmentation de la récupération. Ainsi, dans l’est du Canada en 2018, le volume de la collecte des sacs vides (semences, pesticides, fertilisants) dépasse de 22 % celui de 2017. Le Québec a connu l’augmentation la plus substantielle comme en témoignent les 194 000 kilogrammes récupérés en 2018, contre 110 000 en 2017.

Forte de ce succès dans l’est du Canada, en 2019, AgriRÉCUP mène un projet pilote pour effectuer la collecte des mêmes types de sacs vides au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta. La collecte de ces sacs permet de les éliminer de façon sécuritaire au lieu de les acheminer aux sites d’enfouissement.

Le programme de collecte des pesticides et des médicaments (santé animale) périmés témoigne de l’engagement d’AgriRÉCUP d’aider les producteurs à gérer ces produits de façon responsable. Ce programme est au cœur de l’engagement d’AgriRÉCUP. Mené en partenariat avec l’Institut canadien de la santé animale, ce programme fournit un service essentiel aux producteurs agricoles. Il leur permet d’apporter aux sites de collecte d’AgriRÉCUP les pesticides non désirés, périmés, de même que les médicaments (bétail et chevaux) du même genre. Par la suite, un transporteur certifié en transport de déchets dangereux les apporte à un site spécialisé où ils sont éliminés de façon sécuritaire. La collecte se tient tous les trois ans, en rotation, dans différentes régions partout au Canada. En 2018, les détaillants (74) de produits agricoles de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, du nord de la Saskatchewan, du sud de l’Alberta et de la Colombie-Britannique ont agi comme partenaires d’AgriRÉCUP. Ensemble, ils ont recueilli 181 000 kilogrammes de pesticides commerciaux non désirés. Du côté des médicaments périmés (animaux de ferme et chevaux), c’est près de 2 500 kilogrammes qui ont été collectés.

En Saskatchewan, 2018 marquait aussi la première année de l’entrée en vigueur de la réglementation provinciale concernant le recyclage des sacs-silos à grains. Même si ce programme vient tout juste de débuter, il a déjà permis la collecte de près de 1 260 tonnes de ce type de plastique pour le recyclage. Ce plastique récupéré et recyclé sert principalement à la fabrication de sacs à vidange.

Barry Friesan ajoute : « Grâce aux membres de l’industrie, AgriRÉCUP joue un rôle important dans le secteur agricole en tant que partenaire clé pour aider les producteurs à exploiter leurs fermes de façon responsable et durable. Voilà ce qui nous motive à concevoir de nouveaux programmes, de même qu’à élargir ceux existants afin qu’ils profitent d’une amélioration continue quant à l’accès et à la commodité. »

-30-

AgriRÉCUP.ca

Personne-ressource : Barbara McConnell, communications, AgriRÉCUP
613-471-1816 | 877-622-4460 #4
bmcconnell@cleanfarms.ca

Pour fêter le 30e anniversaire de la collecte des bidons de plastiques en agriculture, AgriRÉCUP invite les producteurs à viser une collecte à 100 %

Voilà trente ans, par le biais d’un programme de gouvernance volontaire dans les Prairies, l’industrie canadienne de la phytoprotection semait l’idée de faire la collecte des bidons de plastique vides pour les recycler. L’idée a germé. Depuis, AgriRÉCUP a étendu le programme à travers le Canada et collecté environ 126 millions de bidons vides pour les recycler en de nouveaux produits au lieu de les voir aboutir dans un site d’enfouissement.

Durant la semaine de la Terre, du 22 au 28 avril, AgriRÉCUP célèbre le 30eanniversaire des bidons en plastique de 23 litres et moins. La croissance de ce programme de base de collecte de déchets agricoles a ouvert la voie à AgriRÉCUP pour introduire d’autres programmes plus étendus de collecte de plastiques agricoles incluant les sacs vides (semences, fertilisants, pesticides), les emballages d’ensilage, les gros barils et les réservoirs de pesticides et de fertilisants, la ficelle et les sacs-silos à grains.

« C’est stimulant de constater que nous avons réussi à augmenter le taux de récupération des contenants vides. Nous remercions les producteurs agricoles canadiens, plus de 1 000 détaillants de produits agricoles et sites de collecte municipaux à travers le Canada. En 2018, près de 5,8 millions de contenants ont été collectés. Il s’agit d’une augmentation de 14 % par rapport au volume de 2017, » précise Barry Friesen, directeur général d’AgriRÉCUP.

Présentement, AgriRÉCUP récupère environ 65 % des plus petits contenants mis en marché annuellement.

« Le succès connu en 2018 nous incite à viser un taux de collecte de 100 % pour célébrer notre 30eanniversaire en 2019. Nous demandons aux producteurs-utilisateurs de ces produits de suivre les pratiques exemplaires et de recycler chacun de ces contenants vides. C’est tout un défi. Toutefois, nous savons que les producteurs agricoles canadiens sont de fiers gardiens de leurs terres. Ils sont engagés envers la responsabilité environnementale quand il est question de la façon de gérer les emballages, » de dire Friesen.

Les plastiques agricoles récupérés deviennent de nouveaux produits comme du drain agricole, des tuyaux flexibles d’irrigation et des sacs à vidange.

2018 — Nombre de contenants en plastique (23 litres et moins) collectés pour recyclage par province

Contact : Christine Lajeunesse  |   450 804 4460 |   lajeunessec@agrirecup.ca