Apprendre, grandir, enthousiaste à l’idée de partager de nouvelles idées. Voici AgriRÉCUP 2022…

Auteure : Kim Timmer, responsable des relations avec les intervenants chez AgriRÉCUP

Pour moi, comme pour beaucoup de mes pairs, la fin de l’année suscite un moment de réflexion et un regard vers l’avenir.

Pour AgriRÉCUP, des réalisations importantes ont ponctué l’année 2021. Côté exploitations, les volumes de collecte continuent d’augmenter. Mes collègues ont lancé un système amélioré de demande de service en ligne. Il aide à soutenir nos plus de 1 400 sites de collecte.

Des avancées significatives sur le plan politique ont également marqué 2021. Cet aspect parfois invisible constitue un élément important de tout programme de gouvernance ou de recyclage. Le plan politique revêt plusieurs aspects : réglementation provinciale reliée à la responsabilité élargie des producteurs (REP) qui imposent des obligations à l’industrie, politiques internes qui définissent des critères de sélection pour les sites de collecte, les entrepreneurs ou les marchés finaux afin de garantir le respect de normes élevées en matière de normes santé, sécurité environnement (SSE), ou des politiques d’entreprise qui permettent aux concurrents sur le marché de se réunir et de collaborer. Ces éléments essentiels assurent le succès à long terme.

Sur le front des politiques de REP, nous avons constaté cette année une évolution significative dans plusieurs juridictions :

  • Manitoba — un nouveau programme pour sacs-silos à grains et de ficelle pour presses, réglementé par le gouvernement, a été approuvé.
  • Québec — un projet de règlement très complet est en cours de réalisation.
  • Île-du-Prince-Édouard — des modifications réglementaires ont été introduites pour éviter qu’une grande variété de plastiques agricoles aboutissent aux sites d’enfouissement.

Le travail sur ces dossiers me remémore le premier programme de gouvernance des produits (PGP) que j’ai dirigé en 2016 au nom d’AgriRÉCUP. La Saskatchewan introduisait son programme nommé « The Agricultural Packaging Product Waste Stewardship Regulation ».

J’ai relevé le défi politique associé à cette nouvelle réglementation. L’approbation par le gouvernement de la PGP constituait un jalon important. Le fonctionnement du PGP sur le terrain a été confié à mon amie et collègue, Tammy Shields. Tammy était et demeure la personne la plus qualifiée pour ce poste. Elle compte sur sa longue expérience, son expertise et son enthousiasme général pour le recyclage des plastiques agricoles. Pour nous deux, c’était et cela demeure toujours un marathon. Il ne s’agit pas d’un sprint.

Notre équipe est fière du chemin parcouru au cours des quatre dernières années. Le programme compte plus de 45 sites de collecte, sept entrepreneurs, quatorze premiers vendeurs. Tous travaillent ensemble pour aider les agriculteurs de la Saskatchewan à retirer des fermes les sacs-silos à grains à usage unique et de plus de 300 livres. Ils sont recyclés en nouveaux produits faits de plastique. Ce programme a résisté à l’instabilité des marchés du recyclage, à une expansion importante et aux besoins changeants de l’entreposage.

Comme pour tout nouveau programme, nous cherchons toujours à améliorer ce que nous faisons. Nous recevons de nombreux commentaires, tant positifs que négatifs, fondés ou non sur des faits. Tous ces commentaires font l’objet d’un examen par notre équipe.

Je suis heureuse d’avoir l’occasion de répondre à des questions concernant AgriRÉCUP. En particulier sur les politiques, y compris l’aspect financier critique d’AgriRÉCUP et de ses programmes. À la blague, disons que les réponses nécessitent plus que les 280 caractères qu’alloue Twitter. Pourquoi ? Parce que partager les faits et décrire avec précision les subtilités du travail que nous faisons exigent du temps, de la réflexion et quelques mots de plus. J’aimerais entendre vos commentaires.

Pour ce faire, appelez-moi ou discutons en personne. (Tammy et moi serons de retour au Crop Production Show [kiosque A142] en janvier, ainsi qu’au Ag in Motion l’été prochain.)

Nous site Web compte également de nouvelles ressources afin de répondre à certaines des questions récentes. Elles remettent aussi les pendules à l’heure concernant certains autres commentaires reçus en ligne. Vous pouvez trouver ces ressources ici (en anglais).

L’offre de programmes solides, durables, à long terme combine de nombreux facteurs différents. En fin de compte, les résultats créent un système sur lequel les agriculteurs et l’industrie peuvent compter année après année. C’est là, la raison d’être d’AgriRÉCUP.

De plus en plus d’intervenants explorent des solutions pour gérer les plastiques agricoles. Je prédis qu’ils continueront à considérer le travail effectué pour faire progresser le programme de recyclage des sacs-silos à grains en Saskatchewan comme un modèle sur lequel ils peuvent s’appuyer. En Saskatchewan, parfois les arguments diffèrent. Toutefois, les discussions des agriculteurs portent fruit. Ils finissent par recycler.

Nous remercions tous les producteurs canadiens et tous les intervenants de l’industrie agricole du Canada d’avoir pris le temps d’intégrer les programmes d’AgriRÉCUP à vos entreprises et dans votre plan d’affaires. Vos suggestions, critiques et nouvelles idées sont les bienvenues.

Continuons de travailler ensemble. Discutons respectueusement de la façon dont nous pouvons continuer à gérer les déchets agricoles de manière durable.

À l’approche de 2022, veuillez rester en contact.