Nouvelle perspective issue de mon stage coopératif chez AgriRÉCUP

Je suis avec AgriRÉCUP depuis environ trois mois à titre de stagiaire. J’étudie à l’université de Waterloo en quête d’un baccalauréat en « Environnement et administration des affaires ». Au cours des derniers mois, j’ai acquis de précieuses connaissances au sujet de l’industrie du recyclage des plastiques. J’ai appris à connaître les différentes compagnies qui, par leur mission, contribuent à un monde plus durable.

J’ai été élevé sur la ferme maraîchère de mes grands-parents en Ohio. Je passais mes étés à travailler sur différents projets à la ferme, à participer aux activités 4-H, de même qu’à ramasser des légumes chez d’autres agriculteurs de la région. À l’occasion, j’aidais aux travaux sur des entreprises d’élevage de bovins de boucherie.

Durant mon adolescence, le concept de durabilité ne m’est pas réellement venu à l’idée. Maintenant c’est différent, car j’étudie dans le domaine et je travaille pour une compagnie du domaine de la gouvernance environnementale. Fort de ce que j’ai appris au cours des dernières années, je réfléchis souvent aux expériences vécues dans mon enfance. Je vois les choses sous un angle différent.

Je me souviens tout spécialement que, chaque samedi, j’apportais les déchets pour les brûler. Je me souviens de la fumée dense dégagée par un épais tapis en caoutchouc. À ce moment-là, j’étais loin de penser aux conséquences environnementales de cette fumée.

Maintenant, je remets en question les pratiques du « brûler sur place », courantes dans ce temps-là. Je suis heureux de voir que cette tendance disparaît. Des compagnies et des programmes offrent des alternatives aux feux locaux. Ces programmes facilement accessibles permettent aux producteurs d’apporter leurs contenants, leurs emballages et autres produits agricoles à des sites de collecte afin qu’ils soient recyclés et éliminés de façon sécuritaire.

Je désire profiter autant du temps qu’il me reste chez AgriRÉCUP. J’ai hâte de voir comment les politiques se traduisent dans la réalité alors que le Canada gère les défis et les opportunités du recyclage. Au moment de retourner à l’université pour ma session d’automne, je vais garder un œil sur les projets auxquels j’ai eu la chance de participer.

Andrew Cullar est étudiant de troisième année à l’université de Waterloo en environnement et administration des affaires. Il a passé son stage coop de l’été 2019 chez AgriRÉCUP à titre d’assistant de l’équipe d’administration où il a mis en pratique ses apprentissages.