Mise en place d’une stratégie pancanadienne zéro déchet de plastique en agriculture

La recherche démontre que lorsque des programmes de gouvernance, commodes, efficaces côté coût, du genre de ceux d’AgriRÉCUP sont mis en place pour recycler les contenants de fertilisants et de pesticides vides, les producteurs les utilisent grandement.

Nous savons aussi que les producteurs et les régions où ils vivent veulent recycler d’autres plastiques agricoles (ex. : enrobage pour balles et ensilages, ficelle, pellicules utilisées dans les serres). Autant de matériaux encombrants, difficiles à gérer, qui éviteront d’encombrer les sites d’enfouissement.

En plus de ces projets pilotes déjà en marche en Alberta, au Manitoba et au Québec, AgriRÉCUP travaille à d’autres projets pour les producteurs de plastiques agricoles et pour les agriculteurs canadiens. AgriRÉCUP désire améliorer leur capacité à recycler et à bien gérer ces matériaux.

Grâce au soutien du gouvernement du Canada par le biais d’Environnement et Changement climatique Canada, un projet de recherche est en cour. Il comprend deux volets. Il permettra de recueillir de l’information importante qui pourrait servir d’assise aux futurs programmes.

Caractérisation des déchets agricole

En combinant les données du recensement à celles des renseignements venant des fabricants et des distributeurs, incluant l’information fournie par les producteurs, ce projet établira et quantifiera les volumes de plastiques agricoles utilisés sur les fermes canadiennes. Les données servent à planifier, à comparer et à budgéter.

C’est ici que les producteurs agricoles canadiens peuvent aider.

Pour mieux comprendre comment vous utiliser le plastique sur votre ferme et ce que vous en faites à la fin de sa vie utile, nous souhaitons vous parler par téléphone pour environ 45 minutes. Par la suite, nous aimerions effectuer des visites à la ferme pour voir sur place comment vous utilisez les plastiques.

Évaluation du marché final

En plus de quantifier les plastiques utilisés, une autre étape essentielle consiste à identifier les installations spécialisées (celles qui peuvent recycler les plastiques ou réutiliser les matériaux ou récupérer l’énergie qu’ils contiennent).

Pour y arriver, il faut d’abord scruter les installations qui couramment peuvent accepter les plastiques agricoles. Souvent, ces derniers diffèrent passablement des plastiques présents dans nos maisons ou ailleurs. L’équipe du projet consolidera les données de chaque installation. Cela permettra de déterminer les types de plastiques que chacune peut traiter, sa capacité, ses exigences avant le traitement et les applications finales.

Ce projet appuiera le programme complet du gouvernement fédéral visant les déchets plastiques et la pollution. Il contribuera à accroître nos connaissances factuelles sur les déchets plastiques. Il encouragera des mesures novatrices tout au long du cycle de vie des plastiques agricoles afin d’appuyer l’objectif du Canada de zéro déchet plastique.

Ajoutez votre nom à notre liste d’envoi afin de rester au courant de l’avancement de ce projet.