Elle protège l’environnement, anime l’innovation et aide l’industrie à demeurer compétitive. L’économie circulaire marque la seconde grande étape sur le chemin de la création d’un futur plus durable.

Récemment, l’économie circulaire présente un intérêt accru. L’approche qui met au défi la façon dont les organisations traitent l’utilisation efficiente des ressources gagne en importance mondialement. Ici, beaucoup de compagnies ont adopté l’idée que les marchandises d’aujourd’hui peuvent être les ressources de demain. Elles réalisent qu’une économie qui fonctionne en boucle peut générer des économies de coûts, prévenir le gaspillage, créer des emplois et des ouvertures pour l’économie.

Dans le domaine agricole, l’approche de l’économie circulaire suggère que l’industrie peut réaliser une plus grande durabilité simplement en gardant plus de ressources et de matériaux en utilisation le plus longtemps possible. Il existe plusieurs façons d’y parvenir, y compris : l’augmentation de la durabilité d’un produit, sa réutilisation et son recyclage.

Par exemple, AgriRÉCUP recycle les contenants de pesticides vides pour en faire de nouveaux produits en plastique comme du drain agricole. Les fabricants de ce drain sont capables d’assurer que le plastique des contenants prolonge sa vie autant que possible. Ils obtiennent un matériau brut à moindre coût tout en minimisant l’utilisation de la résine vierge. Alors que les discussions tournent autour des occasions d’économiser sur les coûts, l’impact environnemental constitue le cœur de l’économie circulaire.

Comparativement à la démarche traditionnelle de l’économie linéaire (fabrique-utilise-élimine), cela signifie que nous avons maintenant un important outil pour réduire la consommation d’énergie, l’épuisement des ressources et la pollution. Même si la communauté agricole canadienne a fait beaucoup de progrès pour améliorer l’utilisation efficiente des ressources, les pressions s’accentuent continuellement pour l’adoption de cette nouvelle approche.

Bien que les plastiques soient utilisés sur une large gamme d’applications, en agriculture plus spécialement, ils peuvent aider les producteurs à accroître leur rendement, améliorer la qualité de la nourriture et réduire l’empreinte écologique de leur activité.

Le drainage peut aider à gérer les nappes phréatiques élevées et le sel accumulé dans le sol. Il peut accroître la surface de terre cultivable. Sous des conditions plus sèches, le drain diminue le stress causé par la sécheresse durant les périodes de faibles précipitations. À travers le pays, nous constatons l’adoption de plus en plus grande du drain agricole à cause des récentes périodes de précipitations et d’inondations. L’amélioration de la technologie permet maintenant aux producteurs d’installer eux-mêmes, plus facilement, leur propre drain. Cela a contribué à sa popularité grandissante.

La pensée circulaire et le but à atteindre (zéro déchet) semblent gagner en popularité dans l’industrie agricole. En 2016, plus de 5,2 millions de contenants vides de pesticides et de fertilisants ont été rapportés par les producteurs, partout au pays. S’y ajoutent 300 000 kilogrammes de sacs vides de semences et de pesticides rapportés à plus de 1 000 sites de collectes privés et municipaux.

Puisque plus de producteurs croient qu’un environnement sain ouvre la voie à un futur durable, nous croyons que ce changement d’attitude va révolutionner la gestion des déchets et la réutilisation des ressources dans l’industrie agricole. Pour obtenir plus d’information sur les façons de mieux gérer les déchets à la ferme, y compris les plastiques, visitez cleanfarms.ca

AgriRÉCUP est une organisation, sans but lucratif, vouée à la responsabilité environnementale par le biais d’une bonne gestion des déchets agricoles. Nos programmes permettent de gérer les déchets en plastique d’origine agricole, de même que d’autres déchets inorganiques provenant des fermes de partout au Canada. Ces programmes nous procurent une réputation d’excellence autour du monde. 

admin8 novembre, 2017